inscription newsletter Inscription newsletter
envoyer la page à un ami | Ajouter aux favoris | Version imprimable | annuaire  

21 décembre 1898 : découverte du radium par Pierre et Marie Curie

Voilà une découverte qui allait bouleverser le monde... Mais qu'est-ce que le radium ? Eh bien, c'est un métal très lourd alcalino-terreux que l'on trouve dans les minerais d'uranium. Sa radioactivité est extrêmement puissante et il fournit du radon, un produit de désintégration. Son rayonnement radioactif produit des alpha, bêta et gamma et une de ses propriétés est de garder une température bien plus élevée que le milieu ambiant. Ce métal émet une lumière bleue et se décompose dans l'eau mais sa durée de vie atteint plusieurs milliers d'années. À préciser que la radioactivité est un phénomène physique naturel : les atomes instables se désintègrent et produisent de l'énergie. C'est donc le couple Pierre et Marie Curie qui a découvert le radium et ses propriétés le 21 décembre 1898. Marie, d'origine polonaise était une élève des plus brillantes.
En Pologne, annexée par la Russie, les femmes ne peuvent pas aller à l'Université. Elle rejoint Paris où elle suit des études à la Sorbonne en physique et mathématiques et là encore, ses résultats sont exemplaires ayant toujours les premiers prix. Elle rencontre Pierre Curie qu'elle épouse en 1895. L'agrégation de physique ne lui fait pas peur : elle en sort la première en 1896. Elle travaille ensuite sur l'uranium d'après les études de Becquerel qui a découvert la radioactivité et un nouveau type de rayonnement qui n'est pas solaire... La radioactivité peut être spontanée. Marie et Pierre travaillent désormais ensemble sur un minerai, la pechblende qui est un oxyde d'uranium, trouvé dans des mines d'argent, surtout en Bohême. En travaillant avec ce produit, Marie Curie et Pierre Curie découvrent d'abord le polonium (on en parle beaucoup dans l'actualité ces jours-ci avec des « espions russes » empoisonnés au polonium 210). Il faut savoir que le polonium mélangé avec le béryllium est utilisé pour le démarrage des réacteurs nucléaires et a été utilisé dans les premières bombes nucléaires. Il suffit d'une infime dose (1 à 10 microgrammes) qui va émettre des particules Alpha pour détruire tout organisme vivant... Le cyanure à côté...C'est rien du tout ! Donc en 1898, ayant un atelier mis à disposition au sein de l'Ecole supérieure de Physique et de chimie industrielles de Paris, le couple s'y installe pour ses recherches. Les opérations chimiques sont effectuées dans un simple hangar à proximité de l'atelier. Marie Curie annonce la découverte du polonium le 18 juillet (normal... Elle est d'origine polonaise..). Quelques mois plus tard, le couple découvre le radium le 21 décembre 1898. Plusieurs tonnes du matériau de base, la pechblende, auront été nécessaires à l'extraction de moins d'un gramme de radium. 5 ans plus tard, Marie Curie, Pierre Curie et Henri Becquerel recevront le Prix Noble de physique pour la découverte de la radioactivité naturelle. Ces découvertes ont eu des répercussions mondiales dans le domaine de la santé, de l'énergie, mais aussi, malheureusement de la guerre. En effet, la découverte du polonium et du radium verra des avancées scientifiques, les meilleures comme les pires. Ce sera les techniques de radiologie, de lutte contre le cancer avec la radiothérapie avec la collaboration du laboratoire Pasteur, mais aussi les centrales nucléaires, et... la bombe nucléaire car le génial Einstein s'inspirera des découvertes de Pierre et Marie Curie pour établir sa théorie et être à l'origine, bien malgré lui, de l'arme absolue.

Contributions de Catherine
Votez cet article :  photo - Très bien  photo - Bien  photo - A revoir

>> Voir tous les articles classiques
>> Envoyer cet article à un ami
>> Ajouter cet article dans vos favoris

 


<< décembre 2006 >>
Di Lu Ma Me Je Ve Sa
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            

Saint Pierre

Saint Pierre Canisius, naquit aux Pays Bas sous le nom de Pierre Kanijs. Il fit ses études de médecine à Cologne et devint prêtre après avoir fait la connaissance de saint Ignace de Loyola , qui renforça sa foi en Dieu. Il lutta toute sa vie contre le courant protestant de Luther. Il évangélisa plusieurs pays : les Pays bas, la Suisse et l’Allemagne. Les Pères du Concile de Trente furent appel à ses compétences. Il mourut en Suisse, à l’époque où l’imprimerie naquit, au 16ème siècle ; il était considéré comme le « médecin de l’Eglise ».



 

[ Retour à l'Annuaire ]




Qui sommes nous ? - Contact - Protection des données personnelles

Copyright 2002 / 2020 Aquadesign.be® Tous droits réservés, propriété exclusive de la SPRL Webbies