inscription newsletter Inscription newsletter
envoyer la page à un ami | Ajouter aux favoris | Version imprimable | annuaire  

14 février 1945 : Dresde subit le plus lourd bombardement de la Seconde Guerre mondiale

À l'exception de Tokyo, Hiroshima et Nagasaki, Dresde est la ville qui dut subir le plus lourd bombardement de la Seconde Guerre mondiale. La ville fut complètement réduite en cendres. Au début de la guerre, Winston Churchill missionna la Royal Air Force pour détruire les lieux stratégiques des Allemands. Il faut dire que les Nazis n'avaient pas lésiné sur les moyens pour bombarder les villes anglaises lors du « Blitz ». Ainsi, le « Bomber Command » attaqua d'abord uniquement les sites stratégiques comme les industries et les carrefours de communication. Cependant, ces attaques se montraient non seulement coûteuses mais aussi inefficaces. Finalement, l'ordre
fut donné au général Arthur Harris de procéder à des bombardements également sur les zones urbaines, une manière peut-être de tenter de dresser les Allemands contre leur führer. Ce fut alors l'escalade de la violence qui atteignit son paroxysme dans la nuit du 13 au 14 février 1945. En effet, les services de renseignements occidentaux pensaient que la Wehrmacht allait envoyer près d'un demi-million d'hommes sur le front de l'Est proche de la ville de Dresde. Par ailleurs, les Soviétiques avaient signalé des déplacements de trains sur le centre de triage de Dresde. Il ne s'agissait en fait que de trains de réfugiés fuyant l'armée rouge. En fait, les états-majors croyaient que Dresde allait servir de noeud logistique pour ces déplacements de 42 divisions allemandes. Dresde était à l'époque l'ancienne capitale du royaume de Saxe et ses richesses artistiques et architecturales la faisaient surnommer « la Florence de l'Elbe ». Durant les derniers temps de la guerre, les réfugiés envahirent la cité doublant presque sa population (de 600 000 habitants, elle passa à environ un million). En cette nuit du 13 au 14 février 1945, les habitants tentaient d'oublier les horreurs vécues lors de la guerre lors d'un carnaval improvisé. C'est alors que les Anglais et les Américains lancèrent en quinze heures, près de 7 000 tonnes de bombes incendiaires qui détruisirent le quart des zones industrielles et la moitié des habitations. 35 000 personnes perdirent la vie dans cette fournaise où la température pouvait atteindre 1000° sous l'effet des bombes ! 25 000 corps seulement pourront être identifiés ! Le nombre de victimes a fait l'objet de nombreuses controverses. Ainsi, Goebbels gonfla les chiffres par 10 à des fins de propagande. Dans les pays neutres, des photographies horribles circulèrent, envoyées par les Allemands, sous le titre « Dresde, massacre de réfugiés » indiquant un nombre de 200 000 morts innocents puisqu'il n'y avait aucune industrie de guerre à Dresde. D'autres bombardements auront lieu à Berlin et à Hambourg mais celui de Dresde choqua véritablement les esprits, s'agissant d'une ville d'art et sans intérêt stratégique. Quoi qu'il en soit, 1,35 million de tonnes furent lancées sur l'Allemagne causant 305 000 morts. La France occupée ne fut pas épargnée avec 0,58 million de tonnes de bombes qui causèrent 20 000 morts. La Seconde Guerre mondiale aura été la plus meurtrière de tous les temps.

Contributions de Cathy
Votez cet article :  photo - Très bien  photo - Bien  photo - A revoir

>> Voir tous les articles classiques
>> Envoyer cet article à un ami
>> Ajouter cet article dans vos favoris

 


<< février 2008 >>
Di Lu Ma Me Je Ve Sa
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29  
             

Saint Valentin

Saint Valentin était connu pour faire des miracles. Néanmoins, le fait qu'il offrait ses services aux chrétiens prisonniers de Rome déplu au préfet qui le fit condamner à mort. A cette époque, le 15 février, les païens consacraient une fête à l'amour et à la fécondité. Afin d'arrêter cette célébration païenne, le pape Gaste décida de fêter plus solennellement Valentin. Une confusion entre la fête païenne et la Saint Valentin fit devenir Valentin le patron des amoureux.


> voir les astuces du jour
 

[ Retour à l'Annuaire ]




Qui sommes nous ? - Contact - Protection des données personnelles

Copyright 2002 / 2017 Aquadesign.be® Tous droits réservés, propriété exclusive de la SPRL Webbies