inscription newsletter Inscription newsletter
envoyer la page à un ami | Ajouter aux favoris | Version imprimable | annuaire  

28 juillet 1794 : exécution de Robespierre

Après la chute de la monarchie, Maximilien de Robespierre est une nouvelle fois élu député. Il entre à la Convention le 20 septembre 1792. Idéaliste, il se signale par son intervention le 3 décembre 1792 pour justifier le procès de Louis XVI : « Pour moi, j'abhorre la peine de mort prodiguée par vos lois ; et je n'ai pour Louis ni amour, ni haine ; je ne hais que ses forfaits... Je prononce à regret cette fatale vérité... Mais Louis doit mourir parce qu'il faut que la patrie vive... Je demande que la Convention nationale le déclare dès ce moment traître à la Nation Française, criminel envers l'humanité.. ». Ce sera la première fois que cette expression sera employée, et malheureusement pas la dernière... Les Girondins, craignant
l'escalade de nouvelles violences si le roi est exécuté, s'opposent à Robespierre. Ils s'opposent aussi à l'ouverture d'un procès concernant Louis XVI. En effet, les ennemis sont repoussés, la paix est dans le royaume, la démocratie est peu ou proue installée... Robespierre organise alors l'élimination des Girondins. Tous les chefs de la Gironde seront arrêtés et proscrits le 31 mai 1793. Prenant la Révolution à son compte, Robespierre, nommé dès lors « l'Incorruptible » va entrer au Comité de Salut Public le 27 juillet 1793 et organise la Terreur afin de « sauver la Révolution menacée de l'intérieur comme de l'extérieur ». Après l'exécution de Danton le 5 avril 1794, Robespierre a les mains libres. Il relance la Terreur dans un pays devenu pacifique, imposant le culte de l'être suprême tentant ainsi de remplacer le Christianisme. Tout à chacun est arrêté, guillotiné, suspecté, emprisonné. Les députés de la Convention, lassés par une telle situation, ayant peur pour chacun d'entre eux, finissent par s'insurger. Ils décident donc d'arrêter Robespierre et ses proches le 27 juillet 1794 (9 thermidor de l'An II). Son arrestation ne se passe pas sans mal. Robespierre est hué à la tribune de la Convention. Inspiré par on ne sait quoi, il menace les députés, les traite de « fripons » sans donner aucun nom. Ses ennemis ont peur mais, malgré la toute puissance de Robespierre, un député se lance à la tribune et l'accuse officiellement. Il s'agit de Cambon. Robespierre est arrêté mais il est délivré par quelques amis de la garde nationale. Il se rend à l'hôtel de ville où les troupes donnent l'assaut. Capturé, il est guillotiné comme il en aura fait guillotiné tant d'autres, sans autre forme de procès, avec ses partisans le 28 juillet 1794, soit le lendemain de son arrestation. L'accompagneront dans la mort Saint-Just, Couthon, le frère de Robespierre et une vingtaine de partisans. Le 29, près de 80 partisans de Robespierre sont guillotinés à leur tour. Marqué par la Terreur, le « règne dictatorial » de Robespierre entraînera un mythe selon lequel les révolutionnaires doivent faire le bonheur d'un peuple avec lui, malgré lui ou contre lui. La fin de la terreur et de son meneur Robespierre vont libérer le pays des fanatiques. En conséquence, la société va se relâcher dans ses moeurs : la convention Thermidorienne va entraîner l'arrivée des « incroyables » et des « merveilleuses », se pavanant dans des tenues très déshabillées, avant de laisser la place au Directoire et à Napoléon.

Contributions de Catherine
Votez cet article :  photo - Très bien  photo - Bien  photo - A revoir

>> Voir tous les articles classiques
>> Envoyer cet article à un ami
>> Ajouter cet article dans vos favoris

 


<< juillet 2007 >>
Di Lu Ma Me Je Ve Sa
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        
             

Saint Samson

Samson était un gallois qui vécut au 6ème siècle. Il partit en mission en Irlande comme Saint Patrick. Il revint ensuite en Bretagne armoricaine où il évangélisa de nombreuses régions jusqu'aux bords de la Seine. De nos jours, encore beaucoup de commune de cette région porte son nom.



 

[ Retour à l'Annuaire ]




Qui sommes nous ? - Contact - Protection des données personnelles

Copyright 2002 / 2017 Aquadesign.be® Tous droits réservés, propriété exclusive de la SPRL Webbies