inscription newsletter Inscription newsletter
envoyer la page à un ami | Ajouter aux favoris | Version imprimable | annuaire  

23 février 1903 : la base de Guantanamo à Cuba devient une location à vie pour les Américains

Guantanamo est une ville située près d'une grande baie au Sud-Est de Cuba et compte environ 208 000 habitants vivant de la canne à sucre et du coton. Elle est surtout célèbre pour abriter une base navale américaine à 15 kms de la ville (environ 7000 hommes y sont stationnés). Sur la base se trouve une prison militaire de haute sécurité tristement connue aujourd'hui. D'une superficie de 117 km2, la base empêche les habitants de Guantanamo de se rendre à la mer. Sous la présidence de Theodore Roosevelt, une négociation fut menée avec les Indépendantistes soutenus par les Américains lors de leurs revendications contre l'Espagne. Cet accord précisait que Guantanamo pouvait être louée par les Etats-Unis pour la somme de 4085 dollars par an versée en chèque et que la base ne serait accessible qu'avec l'accord des deux parties (Fidel Castro prétendra n'avoir jamais encaissé les chèques sauf un seul, celui de 1959 lors de sa prise de pouvoir sur Cuba). En effet, le chef
cubain refuse toujours le fait que son grand ennemi dispose d'une base militaire à Cuba. La prison militaire de Guantanamo est un établissement de haute sécurité qui détient des combattants talibans ou supposés tels et des suspects terroristes. En mars 2005, la prison comptait 527 personnes de toutes nationalités. Depuis des années maintenant, des voix se sont élevées contre les conditions de détention, les pratiques de torture et les conditions des procès militaires. En juin 2006 d'ailleurs, la Cour suprême des Etats-Unis a jugé illégales les procédures judiciaires exercées à Guantanamo. Un tout premier camp temporaire y fut établi et nommé le « Camp X-Ray » qui sera remplacé le 28 avril 2002 par le camp Delta. Un mois après la décision de la Cour Suprême, le secrétaire adjoint à la Défense, Gordon England, a précisé que les prisonniers de guerre devaient être protégés par les Conventions de Genève, ce qui permettait dès lors de leur offrir des procès équitables. Depuis 2002 donc, le camp Delta comprend 612 cellules et il est subdivisé en six parties qui abritent les prisonniers en fonction de leur coopération. Certains peuvent ainsi rencontrer leurs avocats ou discuter librement entre eux ce qui n'est pas le cas de la majorité des détenus. Un second camp plus petit, le camp Iguana, est situé à environ 1 kilomètre et certains détenus étaient âgés de moins de 16 ans. Rouvert en 2005, le camp Iguana accueille une quarantaine de détenus qui ne sont pas considérés comme des combattants illégaux. Beaucoup de questions sont d'ailleurs posées au sujet de ce statut particulier, l'administration Bush justifiant que les membres terroristes ne devaient pas être considérés comme des combattants réguliers, l'ONU et sa commission des Droits de l'homme n'étant pas de cet avis. La question reste posée sur la légalité de la détention des prisonniers à Guantanamo. Beaucoup d'associations contestent l'existence même de la prison militaire, notamment Amnesty International qui a également montré du doigt d'autres établissements américains de même type à travers le monde. Certains politiques démocrates demandent même la fermeture pure et simple de la prison ainsi que des intellectuels et artistes.Les conditions d'incarcération sont périodiquement dénoncées : cellules exiguës éclairées de jour comme de nuit et filmées 24 h sur 24, interrogatoires à n'importe quelle heure, déplacement des détenus enchaînés et encagoulés, visites limitées, dialogue entre détenus quasi impossible, soupçons de torture, succession des suicides, Coran profané, grèves de la faim (210 en 2005), à tel point qu'une enquête a été menée par le gouvernement qui a affirmé que « les détenus étaient bien traités »... Pourtant, une visite de l'ONU avait été annulée le 18 novembre 2005, Washington refusant de laisser entrer certains membres chargés des Droits de l'homme... Face à une dure bataille juridique, le Pentagone a été obligé de publier des comptes-rendus d'audience des prisonniers... Ce n'est qu'un début, mais de plus en plus de voix s'élèvent pour demander la suppression pure et simple de la prison militaire de Guantanamo.

Contributions de Catherine
Votez cet article :  photo - Très bien  photo - Bien  photo - A revoir

>> Voir tous les articles classiques
>> Envoyer cet article à un ami
>> Ajouter cet article dans vos favoris

 


<< février 2007 >>
Di Lu Ma Me Je Ve Sa
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28      
             

Saint Lazare

On a très peu d'information sur Saint Lazare. Nous savons qu'il a vécut à l'époque de Jésus-Christ. Il est cité uniquement dans l'évangile de Jean comme un ressuscité. De nos jours, il est encore présent dans les chansons du folklore du sud de la France.



 

[ Retour à l'Annuaire ]




Qui sommes nous ? - Contact - Protection des données personnelles

Copyright 2002 / 2019 Aquadesign.be® Tous droits réservés, propriété exclusive de la SPRL Webbies