inscription newsletter Inscription newsletter
envoyer la page à un ami | Ajouter aux favoris | Version imprimable | annuaire  

19 juillet 64 : Rome est en flammes, la faute à Néron, aux Chrétiens, ou au hasard ?

Un feu prend naissance près du Circus Maximus, près du Mont Palatin et du Palais impérial, dans une petite boutique le 19 juillet 64. Néron règne sur l'Empire Romain, plus glorieux que jamais. À l'époque, 800 000 Romains vivent sur 13 km2 au milieu des temples, des palais, des édifices publics en majorité concentrés sur la colline du Palatin, près des Forums et de la voie sacrée. La population romaine, quant à elle, occupe de grands immeubles nommés « insulae » comportant plusieurs étages et s'entasse dans ces édifices sombres à l'intérieur et assez insalubres. C'est aux étages que vivent les pauvres, sans eau, sans sanitaires, utilisant de petits braseros pour se chauffer et cuisiner. Si les incendies sont fréquents dans la cité, ils restent le plus souvent confinés à un quartier particulier. Pourtant, le 19 juillet 64, l'incendie de Rome va être une véritable catastrophe. Il va durer six jours entiers en détruisant une bonne partie de la ville éternelle... Même le palais impérial est touché. On comptera les victimes par milliers. L'incendie de Rome a été attribué à Néron par certains cinéastes et
romanciers. Or, il était à la campagne quand il fut informé de l'incendie. Aussitôt, il rejoignit Rome et organisa les secours. Quand le sinistre fut enfin circonscrit, Néron s'employa à reconstruire Rome en réorganisant les anciennes rues insalubres. Un nouveau palais vit le jour, beaucoup plus grand et magnifique que l'ancien palais : « la Maison dorée » s'étendra sur 80 hectares entre les collines du Palatin et de Caelius. D'immenses jardins ainsi qu'un lac furent édifiés et décorés d'une statue de Néron mesurant 44 m de haut ! Après Néron, Vespasien fit construire un amphithéâtre de 50 000 places aux lieu et place du lac et des anciens jardins. Ce sera le Colisée de Rome (le nom étant issu du latin Collosseo en rapport sans doute avec la colossale statue de Néron). Il ne reste plus rien de la « Maison Dorée » et des rêves de magnificence de Néron. Cependant, revenons aux événements eux-mêmes : alors que Rome est complètement détruite et en pleine reconstruction, une rumeur tend à affirmer que c'est Néron lui-même qui a provoqué le gigantesque incendie de Rome afin d'en faire une nouvelle ville à sa gloire. Le bruit court qu'il aurait assisté en haut de son palais à la destruction de Rome en citant des vers, lui qui était artiste. C'est vrai que Néron semblait un peu bizarre mais de là à incendier sa capitale !... Afin d'arrêter les « on-dit », Néron laissa accuser les Chrétiens qui tentaient alors de convertir le peuple romain à leur foi. Ils étaient cependant bien minoritaires à Rome mais leur refus de vénérer l'Empereur, en fit des suspects, d'autant plus que n'adorer qu'un seul Dieu à l'époque était des plus bizarres ! Ainsi, sans que l'on sache véritablement quelle fut la cause de cet incendie gigantesque, Néron va profiter de la mauvaise image des Chrétiens pour en faire des bouc-émissaires. Certains seront jetés aux lions lors de jeux du cirque, d'autres brûlés vifs. Ainsi, l'apôtre Pierre fut un des premiers martyrs et aurait été enseveli sur la colline du Vatican là où se dresse la basilique Saint-Pierre de Rome. Que sait-on du véritable tombeau de Pierre ? Des fouilles ont été entreprises en 1939 dans le sous-sol de la basilique Saint-Pierre. Elles confirmeront qu'il s'agissait là de l'ancien cirque de Néron et de la première basilique construite par Constantin 1er, ce lieu revêtant dès lors une importante ancienne particulière. De même, sans que cela soit prouvé scientifiquement, l'on a trouvé des ossements qui ont été attribués à Pierre (Paul VI déclara en 1968 qu'il s'agissait bien là des ossements de Simon-Pierre). Quoi qu'il en soit, le grand incendie de Rome, a certainement été dû à un accident domestique qui n'a pu être circonscrit et a embrasé toute la cité. Néron fut accusé et pour se dédouaner, rejeta la faute sur les Chrétiens. Ce sera le début des persécutions envers les Chrétiens qui, jusque-là, n'étaient ni plus ni moins qu'un courant de la religion juive.

Contributions de Catherine
Votez cet article :  photo - Très bien  photo - Bien  photo - A revoir

>> Voir tous les articles classiques
>> Envoyer cet article à un ami
>> Ajouter cet article dans vos favoris

 


<< juillet 2007 >>
Di Lu Ma Me Je Ve Sa
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        
             

Saint Arsène

Arsène vécut au 5ème siècle. Il était un romain issu d'une famille très importante. Il alla dans le désert égyptien pour passer sa vie religieuse de diacre.



 

[ Retour à l'Annuaire ]




Qui sommes nous ? - Contact - Protection des données personnelles

Copyright 2002 / 2017 Aquadesign.be® Tous droits réservés, propriété exclusive de la SPRL Webbies