inscription newsletter Inscription newsletter
envoyer la page à un ami | Ajouter aux favoris | Version imprimable | annuaire  

6 décembre 1917 : l’indépendance de la Finlande

Il n'y a pas si longtemps encore, la Finlande était une possession russe. Ce pays a désormais, depuis 1995, rejoint l'Union européenne et la zone euro. Aujourd'hui, la Finlande qui compte environ 5 millions d'habitants, est un pays prospère malgré un climat assez rude et on la connaît pour ses lacs, ses forêts, la marque Nokia mais aussi et surtout pour être le pays du Père Noël car celui-ci réside bien en Laponie Finlandaise, tout près de Rovaniemi, la capitale de la Laponie, dans une forêt située sur le cercle polaire. On peut d'ailleurs lui écrire : Père Noël, Santa Claus, 96930 Arctic Circle, Finlande... En finnois, « Finlande » veut dire « pays des Mille Lacs ». Tout d'abord peuplée par des Lapons, la Finlande a ensuite vu
déparquer des Estoniens et des Hongrois. Bien sûr, un peu plus tard vers le milieu du XIIe siècle, les Suédois ont aussi voulu se l'approprier. Ce fut fait par le roi de Suède Eric IX et le pays fut évangélisé. De l'autre côté pourtant, veillait la Russie... C'est ainsi que la Finlande passa dans les mains du tsar Alexandre 1er le 17 septembre 1809, à l'époque napoléonienne. La Finlande devint un grand-duché russe autonome avec pour capitale Helsinki au lieu de la vieille cité Turku. Alors, autonomie, on veut bien !... sauf que finalement, la Finlande fut peu à peu russifiée, à l'exception de la période de règne d'Alexandre II. Ce tsar était enclin aux arts et spécialement à la littérature : c'est ainsi qu'une littérature finlandaise fut encouragée et notamment l'auteur Elias Lönnrot qui fut autorisé à publier des contes traditionnels nommés « Kalevala ». Ces 32 chants sont considérés encore aujourd'hui comme le fondement de la culture de la Finlande. C'est aussi pourquoi le 28 février est la fête nationale de la Finlande puisque c'est le jour anniversaire de la publication de ce recueil en 1835. À noter d'ailleurs que la statue d'Alexandre II trône encore fièrement sur la place du Sénat à Helsinki. Il faut aussi savoir que c'est lui qui a accordé le premier droit de vote pour les femmes en Europe et justement, en Finlande... Profitant de la révolution bolchevique, la Finlande arracha son indépendance le 6 décembre 1917. Ce ne fut pas facile : une guerre civile eut lieu, mais le général Carl Gustaf von Mannerheim remporta la bataille contre les Gardes rouges à Vyborg le 30 avril 1918. Désormais indépendants, les Finlandais choisirent pour roi Frédéric Charles de Hesse, un prince allemand. La déroute allemande le 11 novembre 1918 fit revenir Mannerheim mais finalement, la République fut proclamée le 17 juillet 1919. Les années passèrent plutôt bien quand la seconde guerre mondiale arriva. Staline s'allia avec Hitler ce qui lui permit d'envahir la Finlande. Le pays se soumit aux Soviétiques et par le traité de Moscou, leur céda la Carélie le 12 mars 1940 (province orientale actuellement toujours en possession des Russes). Pour se venger, les Finlandais s'allièrent à Hitler lors du revirement russe et tentèrent avec lui, l'invasion de l'URSS. Ce fut un échec, Staline et les alliés triomphèrent. Staline désira purement et simplement l'annexer, mais le traité de Paris en décida autrement le 10 février 1947. La Finlande retrouva son indépendance mais paya de très importants dommages à l'URSS. Pendant des années, la Finlande dut se résoudre à épouser la politique de l'URSS avant de devenir le pays européen que l'on connaît aujourd'hui.

Contributions de Catherine
Votez cet article :  photo - Très bien  photo - Bien  photo - A revoir

>> Voir tous les articles classiques
>> Envoyer cet article à un ami
>> Ajouter cet article dans vos favoris

 


<< décembre 2006 >>
Di Lu Ma Me Je Ve Sa
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
31            

Saint Nicolas

Saint Nicolas de Myre naquit en Asie Mineure et fut évêque à Myre. Il adhéra au concile de Nicée en l’année 325. Les légendes qu’on raconte sur lui sont riches. Il était bienfaisant pour les enfants et les pauvres. Les pèlerins viennent sur sa sépulture à Myre puis à Bari (Italie) où son corps fut amené au 11ème siècle. En Orient, ce bon Saint Nicolas est le patron des russes, en occident, c’est le patron des enfants !



 

[ Retour à l'Annuaire ]




Qui sommes nous ? - Contact - Protection des données personnelles

Copyright 2002 / 2018 Aquadesign.be® Tous droits réservés, propriété exclusive de la SPRL Webbies