inscription newsletter Inscription newsletter
envoyer la page à un ami | Ajouter aux favoris | Version imprimable | annuaire  

13 novembre 1907 : invention de l’hélicoptère

Il y a un siècle, un drôle d'engin s'élevait à la verticale dans les airs pour n'atteindre que 1,5 m au-dessus du sol : l'hélicoptère était né ! C'est en effet le 13 novembre 1907 qu'à Coquainvilliers, petit village près de Lisieux, que Paul Cornu, un « fou volant » réussit cet exploit. Pourtant, ce projet datait de loin ! En effet, certains croquis de Léonard de Vinci faisaient déjà état d'une drôle de machine ressemblant fortement à cette invention. C'est en fait le jeune industriel Paul Breguet qui va mettre en forme la première aile tournante en s'inspirant de Jules Verne (celui-ci avait évoqué cette drôle de technique dans son roman
« Robur le Conquérant »). Breguet fit un premier essai avec le professeur Charles Richet à Douai le 29 septembre 1907. Son engin, le « Gyroplane n°1 », décolla mais il dut être maintenu en équilibre par des techniciens au sol. L'appareil était équipé de quatre voilures de 8,10 m de diamètre qui tournaient et d'un moteur de 50 CV. Plusieurs semaines plus tard, le 13 novembre 1907, Paul Cornu, un simple mécanicien, lançait son appareil en Normandie. Cette fois, l'engin avait une envergure de 6 m et comportait des hélices avec des pales horizontales de 6 m de diamètre et un moteur de 24 CV. L'appareil s'éleva à 1,50 m à la verticale mais sans personne au sol pour le maintenir en équilibre. Ce fut la vraie naissance de l'hélicoptère. Louis Breguet, quant à lui, n'en resta pas là et mit au point le « Gyroplane n°2 » avec deux rotors inclinés sur l'avant. Il s'éleva à 4 mètres du sol en parcourant une centaine de mètres. Mais finalement, il fut malencontreusement détruit par une tempête alors qu'il était garé dans un hangar. L'hélicoptère fut peu à peu oublié, les inventeurs se penchant davantage sur la technique des avions. Ce n'est qu'en 1920 que Juan de la Cierva, un ingénieur espagnol reprit des essais en apportant une amélioration notable : les pales articulées ainsi que le vol contrôlé. Complémentaire de l'avion, l'hélicoptère prouvera son utilité à partir de la Seconde Guerre mondiale, en pouvant atterrir n'importe où, tout en transportant hommes et ravitaillement. C'est ainsi qu'on l'utilisera de plus en plus, notamment lors de la guerre du Vietnam. Aujourd'hui, on utilise l'hélicoptère dans toutes sortes de missions, notamment de sauvetage dans des conditions délicates. Quant à Louis Breguet, il se tourna vers la construction d'aéroplanes. Côté militaire, ses avions prouvèrent leur utilité dès la Première Guerre mondiale. Breguet sortit en 1917 le « Breguet XIV », un avion de reconnaissance et de bombardement entièrement métallique. Après la guerre, ses avions servirent dans l'Aéropostale avec notamment Mermoz et Saint-Exupéry. Louis Breguet va s'éteindre en 1955 en étant reconnu comme le père de l'aviation.

Contributions de Catherine
Votez cet article :  photo - Très bien  photo - Bien  photo - A revoir

>> Voir tous les articles classiques
>> Envoyer cet article à un ami
>> Ajouter cet article dans vos favoris

 


<< novembre 2007 >>
Di Lu Ma Me Je Ve Sa
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  
             

Saint Brice

Saint Brice était évêque à Tours aux alentours de l’an 400 et se trouvait sous la protection de Saint Martin. Il partit de l’abbaye pour se réfugier dans des fermes pour mener une vie paysanne. Il prit la place de Saint Martin, lorsque ce dernier mourut, et ce durant plusieurs dizaines d’années. Il fut accusé d’avoir mis enceinte une religieuse mais les paroissiens finirent par reconnaître son innocence. Il fut canonisé à sa mort en 444.



 

[ Retour à l'Annuaire ]




Qui sommes nous ? - Contact - Protection des données personnelles

Copyright 2002 / 2019 Aquadesign.be® Tous droits réservés, propriété exclusive de la SPRL Webbies