inscription newsletter Inscription newsletter
envoyer la page à un ami | Ajouter aux favoris | Version imprimable | annuaire  

17 juillet 1867 : Karl Marx publie « Das Kapital », source d’un bouleversement politique mondial

Né à Trèves en Rhénanie le 5 mai 1818, Karl Marx est issu d'une famille juive (son grand-père était rabbin). Son père est un riche avocat reconverti au protestantisme et très vite, le jeune Karl montre des talents de surdoué s'intéressant à la philosophie et particulièrement à Hegel qui sait si bien utiliser la dialectique. Mais à 24 ans, Marx abandonne la philo pour diriger un journal libéral à Cologne « Rheinische Zeitung » (le journal du Rhin). Marié à Jenny von Westphalen, une amie d'enfance, Marx voit ses ennuis matériels apparaître et se rend à Paris (sa femme lui donnera plusieurs enfants dont trois filles survécurent). À Paris, il rencontre des adeptes de la Révolution (Bakounine et Proudhon) ainsi que Friedrich Engels avec lequel il devient ami. Engels est issu d'une famille riche et les deux amis vont se consacrer à
l'écriture. Ils publient ainsi ensemble « L'Idéologie allemande » en 1845, à Bruxelles. Trois ans plus tard, alors que Marx est âgé de 30 ans, les deux compères rassemblent leurs idées, les condensent et publient ensemble une espèce de programme pour un parti hypothétique, le parti communiste. Cette oeuvre, nommée « Le Manifeste du Parti communiste » prédit la fin de l'Histoire, la victoire du prolétariat sur la bourgeoisie, la fin de la lutte des classes, bref... La mise à mort de tous les fondements sociaux sur lesquels s'était toujours basée n'importe quelle société depuis l'origine des temps. Forme d'utopie, ce manifeste tend aussi à prouver que tout état au sens de l'administration, doit disparaître si la bourgeoisie capitaliste le dirige. Sa théorie du « matérialisme historique » fait l'essentiel de cette oeuvre. Marx y signifie en effet que l'économie est le seul ressort des sociétés humaines, que c'est elle qui engendre les progrès humains, les changements politiques, sociaux et religieux, voire même culturels. Ainsi, l'homme est troublé par cette notion d'économie, fait la guerre à ses pairs et à la nature, voulant s'approprier les éléments indispensables à sa survie. Marx révoque ainsi tout idéal de fraternité, l'homme finalement, n'étant qu'un animal comme un autre, mû pour la lutte de l'appropriation de biens de subsistance. Il s'oppose alors aux théories d'Alexis de Tocqueville, un penseur idéaliste. Dès 1843, Marx se révolte contre « les droits de l'Homme » au sens où finalement, seuls les Bourgeois peuvent en profiter. Cela revient à dire que « Les droits de l'Homme » ne peuvent être appliqués dans une société capitaliste bourgeoise. Dénonçant la Bourgeoisie, il insiste sur le rôle important qu'y tiennent les Juifs. Il sera d'ailleurs extrêmement sévère à leur endroit, développant ainsi l'aspect antisémite du siècle dernier. « Quel est le culte profane du Juif ? Le trafic. Quel est son Dieu ? L'Argent » (citation de « La Question juive » publiée en 1843). Engels est aussi raciste que Marx : « la race elle-même est une donnée économique... ». À partir de 1849, Karl Marx vit à Londres dans des conditions très pauvres. Il vend des articles à la sauvette mais Engels, une fois de plus, lui procure quelques conforts. C'est à cette époque qu'il fait un fils à sa gouvernante, dans le plus grand secret. Puis, la théorie de la sélection naturelle de Darwin explose à la face du monde en 1859, dérangeant bien les consciences. Marx tente d'approcher en vain le savant pour extrapoler la théorie scientifique à la lutte des classes humaines. Après moultes réflexions, Marx rédige les statuts de l'Association internationale des travailleurs en 1864 ce qui sera la Première Internationale. Et le 17 juillet 1867, il publie le premier tome du « Capital ». Les deux autres tomes seront publiés par Engels après le décès de Marx en 1883. Entre-temps, les thèses sur la « dictature du prolétariat » seront rejetées au profit des socialistes démocrates allemands réunis à Gotha. Bien après sa mort, sa théorie sera utilisée par les Communistes pour tenter d'imposer un système politique. Les échecs du Communisme (en URSS et actuellement en Chine qui devient peu ou proue capitaliste) tendront à remettre en cause les théories marxistes.

Contributions de Catherine
Votez cet article :  photo - Très bien  photo - Bien  photo - A revoir

>> Voir tous les articles classiques
>> Envoyer cet article à un ami
>> Ajouter cet article dans vos favoris

 


<< juillet 2007 >>
Di Lu Ma Me Je Ve Sa
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        
             

Sainte Charlotte

Bienheureuse Charlotte faisait partie de la communauté de Carmel. Cet Ordre fut fortement réprimandé pendant la Révolution française. Charlotte fut guillotinée le 17 juillet 1794 pendant la période appelée la Grande Terreur.



 

[ Retour à l'Annuaire ]




Qui sommes nous ? - Contact - Protection des données personnelles

Copyright 2002 / 2017 Aquadesign.be® Tous droits réservés, propriété exclusive de la SPRL Webbies