inscription newsletter Inscription newsletter
envoyer la page à un ami | Ajouter aux favoris | Version imprimable | annuaire  

22 juillet 1209 : le massacre de Béziers, l’annonce de la fin des Cathares

Tristement célèbre, le sac de Béziers résulte de la volonté des Croisés d'éradiquer la nouvelle religion cathare qui s'est développée dans le sud de la France. Alors que le roi de France Philippe II Auguste est occupé à guerroyer au Nord, une croisade est mandée par le Pape sous la direction du légat du Pape, Arnaud Amaury (on dit aussi Arnaud Amalric) qui est aussi abbé de Cîteaux et chef de l'ordre des moines cisterciens, ordre très puissant à l'époque. C'est le première Croisade des Albigeois. Son but ? Attaquer les seigneuries qui soutiennent l'hérésie cathare. Avec le ralliement forcé du comte de Toulouse, Arnaud Amaury décide de s'attaquer d'abord au vicomte de Béziers et de Carcassonne, Raimon-Roger de Trencavel. Ce dernier tente d'endiguer la détermination des Croisés mais en vain, et ceux-ci foncent sur Béziers. La ville est riche
et bien approvisionnée. Elle est de plus défendue par les paysans, satisfaits de leur seigneur et hostiles à l'intrusion des Croisés. En outre, la coutume de l'époque veut qu'après 40 jours de campagne, les Croisés ont la permission de rentrer chez eux. Il faut donc faire vite. L'évêque catholique de Béziers demande alors à ses ouailles de livrer 222 Cathares qui ont reçu leur hospitalité. Mais les Biterrois refusent le compromis et refusent aussi de se rendre aux Croisés. Les Consuls de la ville, nommés aussi « capitouls » déclarent préférer la mort que de livrer leurs concitoyens. C'est alors que le 22 juillet 1209, certains habitants sortent de la ville pour défier les Croisés. Ceux-ci en profitent pour envahir Béziers. La population se réfugie dans l'église Sainte-Madeleine. Certains Croisés se posent alors la question : « comment distinguer les hérétiques ? ». Qu'à cela ne tienne ! Arnaud Amaury prononcera cette phrase tristement célèbre : « Tuez-les tous et Dieu reconnaîtra les siens ! » (cette citation est cependant sujette à débat... A-t-il vraiment prononcé ces mots ? Rien n'est moins sûr !). Selon les historiens, on estime le nombre de morts entre 15 000 et 22 000, soit environ la moitié de la population de l'époque. Ce massacre, en signe d'avertissement, va se poursuivre avec la prise de Carcassonne le 15 août. Pour arrêter le massacre de Béziers, le vicomte de Trencavel se rend aux vainqueurs. Ses terres deviennent propriétés d'Arnaud Amaury qui les offrent aux seigneurs participant à la Croisade. Ceux-ci les refusent afin de ne pas indisposer le roi de France. C'est ainsi que Simon de Montfort, un modeste seigneur de l'Yveline, est choisi par le légat du Pape pour prendre la tête de l'armée des Croisés. Cet homme bon devient alors vicomte de Béziers et Carcassonne et continue de soumettre la région en brûlant les habitants de Minerve près de Montpellier. Il s'attaque avec ses troupes ensuite à l'Ariège et aux terres de Raimon-Roger . Ces monstrueuses croisades contre les Albigeois se soldent avec la capitulation de Lavaur en mai 1211 : 400 Cathares sont brûlés vifs et 80 chevaliers pendus. C'en est fini de la puissance des Cathares. Le massacre de Béziers est connu dans l'histoire sous le nom de « grande boucherie » (grand masèl en occitan).

Contributions de Catherine
Votez cet article :  photo - Très bien  photo - Bien  photo - A revoir

>> Voir tous les articles classiques
>> Envoyer cet article à un ami
>> Ajouter cet article dans vos favoris

 


<< juillet 2007 >>
Di Lu Ma Me Je Ve Sa
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        
             

Sainte Marie-Madeleine

Marie-Madeleine vécut à l'époque de Jésus. Il réalisa un miracle en lui chassant les sept démons qui habitaient Marie-Madeleine. Après cela, elle suivait tout le temps Jésus et ses apôtres pour les servir. Quand Jésus fut crucifié, elle n'était pas présente. Néanmoins, c'est elle qui découvrit que Jésus était ressuscité.



 

[ Retour à l'Annuaire ]




Qui sommes nous ? - Contact - Protection des données personnelles

Copyright 2002 / 2017 Aquadesign.be® Tous droits réservés, propriété exclusive de la SPRL Webbies