inscription newsletter Inscription newsletter
envoyer la page à un ami | Ajouter aux favoris | Version imprimable | annuaire  

20 juillet 1969 : le module lunaire Eagle se pose sur la Lune avec deux hommes à bord

« Houston, ici la base de la Tranquillité. L'Aigle a atterri ». C'est en ces termes que le commandant Neil Armstrong s'adresse à la Nasa le 20 juillet 1969 à 21 h 17, heure française (20 h 17 UTC). Un milliard d'individus dans le monde est alors suspendu aux ondes de la télévision. L'exploit est bel et bien réel. Quatre jours auparavant, la mission Apollo 11 quitte le centre spatial Kennedy de Floride (aujourd'hui Cap Canaveral). La fusée Saturn V transporte le module lunaire et son équipage Neil Armstrong, Edwin « Buzz » Aldrin, le pilote du module lunaire et Michael Collins, le pilote du module de
commande. Le module mis en orbite à 190 kms de la Terre, se dirige vers la Lune à une vitesse de près de 40 000 km/h. Le 20 juillet 1969, le module se pose sur la « mer de la Tranquillité ». Six heures plus tard, alors que les spectateurs n'en croient pas leurs yeux et assistent, en direct, à l'événement le plus incroyable de tous les temps, Neil Armstrong descend du LEM à 2 h 56 mn 15 s, heure UTC. Il pose le pied gauche sur la Lune et déclare « c'est un petit pas pour un homme mais un bond de géant pour l'humanité ». Cette phrase, sans doute la plus célèbre des temps modernes, avait pourtant été préparée (le « pour un homme », s'est ensuite transformé en « pour l'homme »). Quoi qu'il en soit, Neil Armstrong est rejoint un quart d'heure après par Edwin « Buzz » Aldrin. Ensemble, ils donnent leurs impressions, se déplacent, semblent sauter plutôt que marcher, rient même, et plantent le drapeau américain sur la Lune. Bien plus haut pendant ce temps, Michaël Collins poursuit son tour de Lune. Durant 2 h et 31 minutes, Armstrong et Aldrin ont pu parcourir environ 250 mètres mais aussi prendre des mesures et collecter des roches lunaires (environ 22 kgs). Au bout de ce laps de temps, Amstrong et Aldrin purent regagner le module de commande et rejoindre la Terre le 24 juillet ou plutôt la mer car ils amerrirent dans le Pacifique. Cette mission Apollo 11 fut mandatée par Joseph Fitzgerald Kennedy pour rehausser le prestige américain, sérieusement mis à mal avec la guerre froide, la guerre de Vietnam et la ségrégation contre les Noirs Américains. La rivalité américano-soviétique avait déjà blessé les Américains puisque le premier vol dans l'espace fut celui effectué par Spoutnik Ier en 1957 et le premier homme dans l'espace était un Russe (Gagarine) en 1961. Le pari de Kennedy, dans cette course à l'espace, était d'envoyer le premier homme sur la Lune. Chose promise, chose faite... au prix de 25 milliards de dollars...

Contributions de Catherine
Votez cet article :  photo - Très bien  photo - Bien  photo - A revoir

>> Voir tous les articles classiques
>> Envoyer cet article à un ami
>> Ajouter cet article dans vos favoris

 


<< juillet 2007 >>
Di Lu Ma Me Je Ve Sa
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        
             

Saint Aurèle

Saint Aurèle vécut au 5ème. On le connaît surtout pour avoir diriger le concile et avoir été un évêque très important en Afrique. Il était très lié à Saint Augustin. Il remis de l'ordre dans l'Eglise en dénonçant le trafic de reliques de certains moines et l'abus des taxes.



 

[ Retour à l'Annuaire ]




Qui sommes nous ? - Contact - Protection des données personnelles

Copyright 2002 / 2017 Aquadesign.be® Tous droits réservés, propriété exclusive de la SPRL Webbies