inscription newsletter Inscription newsletter
envoyer la page à un ami | Ajouter aux favoris | Version imprimable | annuaire  

28 novembre 1899 : mort de la Comtesse de Castiglione

Ce nom vous dit certainement quelque chose mais savez-vous qui était la Comtesse de Castiglione ? Née à Florence en Italie le 22 mars 1837, Virginia Elisabetta Luisa Carlotta Antonietta Teresa Maria Oldoini est la fille d'un marquis italien. Après avoir reçu une bonne éducation, elle épouse à 16 ans le Comte Francesco Verasis de Castiglione plus âgé de 10 ans. Le couple a un fils Giorgio né en 1855. C'est justement cette année-là que la Comtesse de Castiglione arrive à Paris. En fait, elle a été sollicitée par son cousin, Cavour, le ministre du royaume de Piémont -
Sardaigne pour convaincre Napoléon III se soutenir la cause de l'unité italienne. C'est bien ce qui se passe car Napoléon III succombe vite à son charme et très rapidement, ils deviennent amants, la Castiglione servant ainsi les intérêts de Victor-Emmanuel II. Cette relation est un tel scandale que le Comte de Castiglione demande le divorce. Malgré tout, la relation adultérine de Napoléon III se poursuit jusque 1857. Entre-temps, la Comtesse de Castiglione, réputée pour être la plus belle femme de son siècle, court les salons privés d'Europe et elle rencontre tous les grands de l'époque (Bismarck, Adolphe Thiers, etc.). Elle est aussi l'un des modèles préférés du photographe Pierre-Louis Pierson alors que nous sommes aux premiers temps de la photographie. Elle va ainsi conquérir toutes les cours d'Europe, en devenant une courtisane notoire, d'une beauté extraordinaire. Elle mène grand train et collectionne les amants en devenant une légende vivante au charme redoutable et à l'insolence bien connue. Un peu plus tard, durant la guerre franco-prussienne de 1870, Napoléon III va utiliser ses services pour négocier avec le chancelier Bismarck afin que ce dernier n'envahisse pas Paris (mission réussie !). Mais la beauté de la Castiglione se fane lentement et dix ans plus tard, l'âge se fait sentir et elle commence à fuir les regards des autres. Elle s'enferme alors dans son hôtel parisien situé au 26, place Vendôme, retombant peu à peu dans l'anonymat. Devenue neurasthénique, elle se terre et ne sort que la nuit. Elle décède, seule, le 28 novembre 1899 à l'âge de 62 ans. Ainsi, pendant dix ans, elle fut la femme la plus convoitée d'Europe. « La plus belle femme du siècle », figure marquante de l'époque et des premières heures de la photographie, est enterrée au cimetière du Père-Lachaise à Paris.

Contributions de Catherine
Votez cet article :  photo - Très bien  photo - Bien  photo - A revoir

>> Voir tous les articles classiques
>> Envoyer cet article à un ami
>> Ajouter cet article dans vos favoris

 


<< novembre 2007 >>
Di Lu Ma Me Je Ve Sa
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  
             

Saint Jacques

Saint Jacques de la Marche naquit près de la ville d’Ancône au 14ème siècle, plus précisément en 1389. 27 ans plus tard, il devint franciscain dans la ville d’Assise puis disciple de Saint Bernardin de Sienne, et compagnon de Jean de Capistran, qui était un prédicateur de l’Europe du centre. Il passa sa vie à combattre les dissidents. et décéda aux alentours de Naples à l’âge de 90 ans !



 

[ Retour à l'Annuaire ]




Qui sommes nous ? - Contact - Protection des données personnelles

Copyright 2002 / 2019 Aquadesign.be® Tous droits réservés, propriété exclusive de la SPRL Webbies