inscription newsletter Inscription newsletter
envoyer la page à un ami | Ajouter aux favoris | Version imprimable | annuaire  

13 juin 1886 : Mort mystérieuse de Louis II de Bavière, « le roi fou »

Considéré par Baudelaire comme le « seul grand roi » de son siècle, Ludwig II von Bayern naît le 25 août 1845 à Nymphenburg près de Munich. Fils du roi de Bavière Maximilien II et de Marie de Prusse, cousin d'Elisabeth de Wittelsbach, princesse de Bavière et impératrice d'Autriche (Sissi), Louis II devient roi de Bavière à la mort de son père en 1864. Les Wittelsbach étaient réputés pour avoir donné naissance à une descendance schizophrénique à force de mariages consanguins. Quand il devient roi, Louis II a alors 19 ans et, romantique, admire et aide Richard Wagner à se faire une place en tant que musicien. N'aimant que l'art et la littérature, Louis II finance le Palais des festivals de Bayreuth en développant la culture germanique.
Influencé par son ami Wagner, il fait construire de nombreux châteaux près de la Bavière, dans des styles architecturaux divers et somptueux (le plus célèbre est sans nul doute le château de Neuschwanstein, une merveille qui ne sera achevée qu'après sa mort). Deux ans après sa prise de fonctions, sur les conseils de son chancelier Ludwig van der Pfordten, la Bavière s'allie à l'Autriche en 1866 contre les Prussiens. C'est la dure défaite de Sadowa le 3 juillet 1866. Il change alors de Chancelier mais le nouveau nommé est favorable à une alliance avec la Prusse. Entre-temps, Louis II de Bavière se fiance le 22 janvier 1867 avec Sophie de Bavière, sa cousine, la soeur d'Elisabeth, dite « Sissi ». Le mariage n'aura jamais lieu, il sera reporté maintes fois car Louis II devenait conscient de son homosexualité et Sophie préféra une autre union avec le duc d'Alençon, petit-fils de Louis-Philippe Ier, l'ancien roi des Français. C'est alors la guerre franco-prussienne de 1870, la Prusse se battant pour dominer tous les états allemands disséminés jusqu'alors. La France est défaite et le royaume de Bavière est vite intégré à l'Allemagne naissante sous la domination du chancelier Bismarck. Louis II de Bavière est ensuite victime d'un coup d'état du gouvernement en 1886. En effet, son comportement devenait de plus en plus bizarre du fait sans doute de son homosexualité refoulée et de ses idées de grandeur. Auparavant son frère Othon avait été interné. Il est ainsi déclaré fou et on l'interne au château de Berg situé au sud de Munich étant soigné par un psychiatre réputé, Bernhard von Gudden. Trois jours après son internement, il est découvert mort le 13 juin 1886 ainsi que son médecin dans le lac de Starnberg. Les circonstances de sa mort ne seront jamais élucidées, bien que l'hypothèse de l'assassinat soit la plus vraisemblable d'après les historiens. Son corps sera inhumé à l'église Saint-Michael de Munich. On lui doit le château de Herrenchiemsee entre Munich et Salzbourg, qu'il avait voulu à l'égal de Versailles – le château de Linderhof – le pavillon de chasse de Schachen près de Garmisch-Partenkirchen et surtout le château de Neuschwanstein, une merveille de style médiéval, édifié sur un piton rocheux à la gloire de Wagner. Ayant peur de la foule, s'inventant des histoires à dormir debout, dépensant l'argent pour des constructions pharaoniques, le jeune Prince et Roi de Bavière déchu, connu en tant que « le roi fou », préférant les constructions au gouvernement, a inspiré de nombreux romans et films dont le plus connu est sans doute « Ludwig, le crépuscule des dieux » de Visconti.

Contributions de Catherine
Votez cet article :  photo - Très bien  photo - Bien  photo - A revoir

>> Voir tous les articles classiques
>> Envoyer cet article à un ami
>> Ajouter cet article dans vos favoris

 


<< juin 2007 >>
Di Lu Ma Me Je Ve Sa
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29 30
             

Saint Antoine

Son vrai nom était en fait Fernando. Il prit le nom d'Antoine lorsqu'il entra chez les frères Mineurs. Ses grandes connaissances en théologie ainsi que ses talents de prédicateur lui offre la chance d'enseigner la religion un peu partout en France et dans le nord de l'Italie. Antoine aimait faire des prières solitaires dans des grottes. Un jour, dans une de ces grottes, il retrouva un précieux manuscrit qu'il lui donna la réputation posthume de retrouver les objets perdus.



 

[ Retour à l'Annuaire ]




Qui sommes nous ? - Contact - Protection des données personnelles

Copyright 2002 / 2018 Aquadesign.be® Tous droits réservés, propriété exclusive de la SPRL Webbies