inscription newsletter Inscription newsletter
envoyer la page à un ami | Ajouter aux favoris | Version imprimable | annuaire  

29 novembre 1314 : mort de Philippe le Bel, la fin des Capétiens

On se souviendra surtout du règne de Philippe IV le Bel pour l'arrestation des Templiers le 13 octobre 1307 (voir article du 13 octobre) mais aussi pour le scandale des amants de la Tour de Nesle (voir article). Pourtant, il aura consolidé les frontières de la France et aura écarté le pouvoir de l'Eglise. Il aura également doté le pays d'une nouvelle administration en utilisant l'intelligence de la bourgeoisie. On ne peut s'empêcher de penser à la malédiction des Templiers quand son règne s'éteint, la mort de Philippe le Bel n'ayant jamais pu être expliquée. Une maladie l'aurait emporté. Philippe IV le Bel, mort à l'âge de 46 ans à Fontainebleau,
laisse le pays en ordre mais sans véritable dynastie. Il a eu cependant trois fils mais ces trois fils éclaboussés par le scandale provoqué par l'infidélité notoire de leurs épouses auront toutes les peines du monde à donner des héritiers mâles au royaume français. La loi salique s'appliquant en France (la couronne doit être transmise aux mâles), verra la fin des Capétiens et l'arrivée d'une nouvelle dynastie, les Valois. Après Philippe IV le Bel, monte en effet sur le trône de France Louis X, dit « Le hutin ». Dotée d'un physique ingrat et d'une intelligence moindre alliée à un caractère difficile, sa femme Marguerite de Bourgogne, jolie, un rien frondeuse, l'avait trompé avec un joli amant. Marguerite va vivre un enfer, emprisonnée puis « suicidée », voire empoisonnée. Philippe V, son frère cadet, occupe le trône à la mort de Louis X : il est marié à Jeanne d'Artois, elle-même compromise dans le scandale de la Tour de Nesle, en étant complice et non coupable d'adultère. Quant à Charles, le dernier fils, il avait épousé Blanche, coupable d'adultère, influencée par Marguerite. Charles meurt en 1328, comme ses deux frères aînés sans postérité mâle. Même remarié à Jeanne d'Evreux, celle-ci ne lui laissera que des filles. La couronne échoit donc au comte Philippe de Valois, le neveu de Philippe le Bel, fils de Charles le frère cadet de Philippe le Bel. Plus un fils n'aura poursuivi la lignée d'Hugues Capet et des Capétiens. Mais, il aura suffi d'un fil pour que la couronne de France ne revienne aux Anglais et à Edouard III d'Angleterre, fils d'Isabelle (elle-même fille de Philippe le Bel, mariée au roi d'Angleterre, et qui détestait ses frères maudits). Elle était d'ailleurs surnommée « La louve de France ». La France a choisi, même contre la Navarre, en faisant de Philippe de Valois, le nouveau roi de France. Il règnera sous le nom de Philippe VI de Valois. Charles d'Angleterre, extrêmement mécontent d'avoir ainsi été écarté de la couronne de France, va entraîner un énorme conflit entre la France et l'Angleterre... Ce sera la guerre de Cent Ans.

Contributions de Catherine
Votez cet article :  photo - Très bien  photo - Bien  photo - A revoir

>> Voir tous les articles classiques
>> Envoyer cet article à un ami
>> Ajouter cet article dans vos favoris

 


<< novembre 2006 >>
Di Lu Ma Me Je Ve Sa
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30    
             

Saint Saturnin

On sait peu de chose sur Saint Saturnin. Il était évêque à Toulouse au 3ème siècle et sa dépouille se trouve dans l’Eglise de Toulouse construite à la fin du 4ème siècle, sous l’évêque Sylvius. Sa mort fut atroce puisqu’il fut torturé, brûlé et enfin décapité !



 

[ Retour à l'Annuaire ]




Qui sommes nous ? - Contact - Protection des données personnelles

Copyright 2002 / 2019 Aquadesign.be® Tous droits réservés, propriété exclusive de la SPRL Webbies