inscription newsletter Inscription newsletter
envoyer la page à un ami | Ajouter aux favoris | Version imprimable | annuaire  

15 février 1739 : naissance d’Alexandre Théodore Brongniart, le célèbre architecte

Passé à la postérité grâce au palais de la Bourse à Paris, Brongniart est une figure emblématique de son temps, sa carrière relevant des aléas de l'Histoire, entre la Révolution et l'apogée de l'Empire napoléonien. Né le 15 février 1739 à Paris, Alexandre Théodore Brongniart suit des cours auprès de Jacques François Blondel, architecte baroque et de Etienne-Louis Boullée, l'une des principales figures de l'architecture néoclassique de l'époque. Du premier, il va apprendre une architecture très ordonnancée, de l'autre, une réelle maîtrise du dessin et un amour inconditionnel de l'utilisation de la colonne dans les grands bâtiments. D'abord élève à l'Académie d'architecture, Alexandre Théodore Brongniart va en devenir
membre en 1781. Il devient également architecte contrôleur des bâtiments de l'Ecole militaire et des Invalides l'année suivante et le restera pendant dix ans jusqu'en 1792. C'est lui qui a donné au quartier des Invalides son aspect actuel avec le tracé de la place de Breteuil et des avenues attenantes. Il construit l'hôtel de Monaco rue Saint-Dominique et, appuyé par Monsieur de Montesquiou, un marquis de Gascogne proche de la famille royale, il fait percer la rue Monsieur. Brongniart fait alors construire l'hôtel de Montesquiou, de Bourbon-Condé ainsi que son propre hôtel à l'angle de la rue Oudinot et du boulevard des Invalides. Il réalise de ce fait une grande opération immobilière et s'enrichit considérablement. Après la Révolution et ses tourmentes, il met au point une multitude de projets qui vont, espère-t-il, attirer l'attention de Napoléon Ier. C'est chose faite quand l'Empereur retient son projet pour un palais de la Bourse (aujourd'hui Palais Brongniart). L'architecte est nommé Inspecteur général en chef de la Deuxième section des Travaux publics du Département de la Seine et de la Ville de Paris. On lui confie alors la conception du cimetière du Père-Lachaise. Il en dessine les principales lignes en 1804 et suite à sa mort, le 6 juin 1813, il y sera inhumé dans la 11me division. On lui doit le Palais Brongniart, l'hôtel d'Osmond, l'hôtel des Montesquiou, l'hôtel de Bourbon-Condé construit pour la princesse de Bourbon, l'hôtel Masserano, le cimetière du Père-Lachaise, le Couvent des Capucins (l'actuel lycée Condorcet) ainsi que l'église de Romainville en Seine-Saint-Denis.

Contributions de Cathy
Votez cet article :  photo - Très bien  photo - Bien  photo - A revoir

>> Voir tous les articles classiques
>> Envoyer cet article à un ami
>> Ajouter cet article dans vos favoris

 


<< février 2008 >>
Di Lu Ma Me Je Ve Sa
          1 2
3 4 5 6 7 8 9
10 11 12 13 14 15 16
17 18 19 20 21 22 23
24 25 26 27 28 29  
             

Saint Claude

Saint Claude naquit à Lyon en 1657. Il devint par la suite un serviteur de Jésus, un jésuite. Il passa sa vie à prêcher la parole de Dieu. Il mourut d'une tuberculose à l'âge de 41 ans.


> voir les astuces du jour
 

[ Retour à l'Annuaire ]




Qui sommes nous ? - Contact - Protection des données personnelles

Copyright 2002 / 2017 Aquadesign.be® Tous droits réservés, propriété exclusive de la SPRL Webbies