inscription newsletter Inscription newsletter
envoyer la page à un ami | Ajouter aux favoris | Version imprimable | annuaire  

23 décembre 1790 : naissance de Champollion, le père de l’égyptologie

Champollion est connu pour avoir déchiffré les hiéroglyphes. Ce grand égyptologue est né le 23 décembre 1790 à Figeac dans le département du Lot. Jean-François Champollion (dit Champollion le Jeune) se montra très vite un enfant doué pour les langues. Latin, hébreu, langue arabe, toutes ces disciplines n'avaient aucun secret pour lui dès l'âge de 14 ans ! Suivant des études à Figeac puis à Grenoble, il se passionna dès l'âge de 10 ans pour les hiéroglyphes et se pencha sur les inscriptions de la pierre de Rosette qui étaient écrites en deux langues et en trois écritures : hiéroglyphes, démotique, grec (la pierre de Rosette avait été découverte en Egypte lors de la campagne napoléonienne. Ramenée à Paris, elle fut ensuite envoyée à Londres mais les Français avaient pu en avoir une copie). Les Anglais bien sûr tentèrent de déchiffrer ces inscriptions mais en
vain. Thomas Young déchiffra la version démotique et découvrit que les cartouches en hiéroglyphes contenaient les noms de certains pharaons. C'est alors que Champollion le Jeune pressentit qu'il fallait utiliser le copte, langue parlée en Egypte qui descendait de l'ancien Égyptien. Il monta ainsi à Paris pour étudier le copte et l'amharique et débuta son travail de déchiffrement en 1807. Il identifia le signe solaire de Râ puis un autre signe MS et deux S. Il savait donc écrire « Ramsès » en hiéroglyphes ! Il observa que le texte en hiéroglyphes contenait bien plus de signes que le texte grec ne comptait de mots. Il en conclut que les hiéroglyphes étaient des idéogrammes mais aussi des signes phonétiques à l'image des lettres de notre alphabet. De retour à Figeac, et renvoyé de Paris à cause de ses opinions bonapartistes, il devint professeur puis rejoignit Grenoble où il se maria. Professeur-adjoint d'histoire, il poursuivit ses études des hiéroglyphes. Après des années de travail, parallèlement à son emploi de professeur, il pouvait déchiffrer les noms de « Cléopâtre », de « Ramsès » et de « Thoutmosis ». Il avait aussi établi une chronologie des écritures, les cursives. Champollion avertit le 27 septembre 1822 l'Académie des Inscriptions et belles-lettres de sa découverte. Sa méthode put ainsi être appliqués à d'autres textes égyptiens. Champollion publia ensuite un « Précis du système hiéroglyphique des anciens Egyptiens », ouvrant la porte d'une nouvelle science qualifiée d'égyptologie. Nommé conservateur des collections égyptiennes du Louvre en 1826, il persuada Charles X d'acquérir la collection du consul britannique d'Egypte et d'acheter l'obélisque de Louxor qui sera dressé à Paris, place de la Concorde en 1833. Entre-temps, Champollion aura pu réaliser son rêve : partir en mission en Egypte de 1828 à 1830. Il fut ensuite élu à l'Académie des inscriptions et belles-lettres et enseigna au Collège de France. Épuisé par ses années de travail intensif, Champollion mourut le 4 mars 1832 à Paris. Son corps repose au cimetière du Père-Lachaise. Aujourd'hui, de nombreux lycées et collèges portent son nom et un musée lui est consacré dans sa ville natale : Figeac.

Contributions de Catherine
Votez cet article :  photo - Très bien  photo - Bien  photo - A revoir

>> Voir tous les articles classiques
>> Envoyer cet article à un ami
>> Ajouter cet article dans vos favoris

 


<< décembre 2007 >>
Di Lu Ma Me Je Ve Sa
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          

Saint Arnaud

On sait peu de choses de Saint Arnaud part qu’il est né en Allemagne du sud et qu’il devint chanoine de Saint-Angustin. Il fit plusieurs réformes et fut également évêque de Brixen, en Italie. Il mourut en 1164.


> voir les astuces du jour
 

[ Retour à l'Annuaire ]




Qui sommes nous ? - Contact - Protection des données personnelles

Copyright 2002 / 2019 Aquadesign.be® Tous droits réservés, propriété exclusive de la SPRL Webbies