inscription newsletter Inscription newsletter
envoyer la page à un ami | Ajouter aux favoris | Version imprimable | annuaire  

11 février 660 avant Jésus-Christ : selon une légende, le Japon est né

Une fois n'est pas coutume, il ne s'agit pas ici d'une histoire vraie mais d'une légende. Il paraît que l'Empire du Soleil levant a été créé le 11 février 660 avant Jésus-Christ par un descendant de la déesse du soleil, Amaterasu Omikami. Ce descendant s'appelait Jimmu Tenno. Deux livres sacrés écrits au VIIIe siècle décrivent les divinités japonaises qui faisaient la loi sur terre comme au ciel, jusqu'à l'union d'Izanagi et de sa soeur Izanami. Ces Dieux donnèrent naissance à l'archipel nippon en engendrant des esprits divins qui veillèrent sur le Japon. C'est tout au moins ce que racontent les deux livres sacrés : le Kojiki et le Nihongi. Comme les Japonais ne font rien comme tout le monde et qu'Izanami était morte en couches, il
paraît que la déesse Amaterasu Omikami naquit de l'oeil droit d'Izanagi le veuf (après tout cela vaut bien la côte d'Adam !). Maltraitée par son frère Susano, la déesse se cacha dans une grotte, évitant ainsi au monde de contempler sa lumière et sa beauté. Les autres Dieux en furent très chagrinés. Par ruse, ils proclamèrent qu'une déesse était née qui surpassait toutes les autres créatures tant elle était belle. Petite curieuse, Amaterasu Omikami pointa le bout de son nez et vit son reflet dans un miroir. Il s'agissait d'elle, la merveilleuse créature glorifiée par les Dieux Nippons ! Elle se réconcilia avec son frère et donna naissance à Jimmu Tenno, auteur des livres sacrés, qui devint le premier Empereur japonais. Ce culte de la déesse-mère fait référence aux toutes premières sociétés dans lesquelles la femme avait un rôle très important. Aujourd'hui encore, la déesse Amaterasu est célébrée et honorée dans un sanctuaire situé entre Osaka et Tokyo. Elle est aussi une figure emblématique de la religion traditionnelle japonaise (à l'image de Marie, mère de Jésus-Christ). Le culte en référence se nomme shintoïsme provenant du Chinois (shen : esprit et tao : voie). Le Shintô en Japonais donne « Kami no michi » (voie des esprits). Quelle est l'essence de cette religion ? Eh bien les esprits (Kami) sont présents dans toute la nature (rochers, grottes, lacs, forêts, herbe, montagnes...). Mieux... Ils se déplacent, se baladant entre plaines et montagnes, mers et rivières. Ils seraient au nombre de 800 millions... Par contre, ils ne se confondent pas avec les éléments naturels, ils s'y déplacent. Les objets n'ont donc pas d'âme ni même les éléments de la nature. Le shintoïsme est la religion officielle du Japon et on ne la prend pas à la légère car même en 1867, le nouvel Empereur Meiji s'affirma descendant d'Amaterasu. Le bouddhisme n'est donc pas si présent au Japon qu'il y paraît à première vue. Le seul Empereur à avoir reconnu qu'il n'était pas de descendance divine est Hiro Hito en 1945, peut-être sous la pression des Américains ? Reste qu'aujourd'hui encore, même si les liens officiels n'existent plus entre le pouvoir et la religion, le culte shintôt reste profondément ancré avec la fête nationale du 11 février...

Contributions de Catherine
Votez cet article :  photo - Très bien  photo - Bien  photo - A revoir

>> Voir tous les articles classiques
>> Envoyer cet article à un ami
>> Ajouter cet article dans vos favoris

 


<< février 2007 >>
Di Lu Ma Me Je Ve Sa
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28      
             

Saint Séverin

Saint Séverin fut abbé de Saint Maurice en Suisse. Malade, il se déplaça quand même pour venir aider Clovis, qui attendait un miracle de guérison grâce à lui. Il fut récompensé par l'Eglise à la suite de ses bonnes actions.



 

[ Retour à l'Annuaire ]




Qui sommes nous ? - Contact - Protection des données personnelles

Copyright 2002 / 2019 Aquadesign.be® Tous droits réservés, propriété exclusive de la SPRL Webbies