inscription newsletter Inscription newsletter
envoyer la page à un ami | Ajouter aux favoris | Version imprimable | annuaire  

8 juillet 1621 : naissance de Jean de La Fontaine, l’un des plus grands écrivains français

Qui ne connaît pas les fables de Jean de La Fontaine ? On a tous appris sur les bancs de l'école « La Cigale et la Fourmi », « Le Corbeau et le Renard », « Le Loup et l'Agneau », « Le Lièvre et la Tortue », etc... Mais connaissez vous la vie de ce grand écrivain qui n'était pas que fabuliste ? Né à Château-Thierry (dans le département de l'Aisne) le 8 juillet 1621 sous le règne de Louis XIII, La Fontaine se montre un étudiant assez nonchalant : il préfère fréquenter les cercles de poètes dont « Les Chevaliers de la Table Ronde ». À l'âge de 26 ans, il épouse une lointaine parente de Racine, auteur introduit à la Cour. Cette toute jeune épousée lui donnera un fils mais La Fontaine ne s'en occupera pas. Son père étant Maître des Eaux et Forêts, La Fontaine lui succède dans cette charge mais, piètre gestionnaire, ses dettes s'accumulent et il en est réduit à quémander l'aide de Madame de Sévigné. La dame, reconnaissant le talent d'écrivain, le recommande au surintendant des finances Fouquet alors que le Sieur La Fontaine a quand même près de 40 ans.
Son protecteur, qui faisait de l'ombre au Roi Soleil, est incarcéré sous la surveillance du célèbre d'Artagnan transformé en geôlier pour l'occasion. Avec cette disgrâce en 1661, Jean de La Fontaine s'exile dans le Limousin puis devient un courtisan, soit un « gentilhomme servant » auprès de la Duchesse d'Orléans, ce qui lui vaudra par la suite un anoblissement. Il se fait remarquer par des Contes et Nouvelles érotiques... De même, sa « dissertation sur Joconde » fait débat. Cela entraînera une interdiction de parution sous prétexte d'immoralité (« Les amours de Psyché et de Cupidon ») à moins que son style anticlérical n'ait gêné d'aucuns. Après une tentative de collaboration avec Lully, le musicien préféré de Louis XIV, l'expérience est avortée et Molière prendra le relais. Ce n'est qu'à l'âge de 60 ans que la notoriété lui est acquise avec ses Fables (à noter que les premières ont été publiées en 1668, La Fontaine avait alors 47 ans ! Il en a fallu du temps à Louis XIV pour reconnaître un génie littéraire !). La parution des fables date de 1678 et elle sera dédiée à Madame de Montespan, la maîtresse de Louis XIV. Plus tard, La Fontaine publiera des contes et des poèmes dont on n'entendra guère parler. Malgré ses opposants, notamment quand il prendra la défense de Fouquet, Jean de La Fontaine sera élu à l'Académie Française le 2 mai 1684. Ce sera ensuite la querelle des Anciens et des Modernes. Dans cette dispute, La Fontaine se rangera aux côtés des Anciens avec, pourtant, une réelle ambiguïté. Car, évidemment l'art nouveau littéraire débutait avec lui et ses comparaisons des hommes avec les animaux. Mort à Paris le 13 avril 1695, La Fontaine est désormais enterré au cimetière du Père-Lachaise non loin de Molière. Il nous aura laissé des chef-d'oeuvres de la langue française, tant dans les expressions que dans la morale issue des scénettes ainsi décrites. Les fables de Jean de La Fontaine, écrites dans un but éducatif pour le dauphin, ont envahi la langue française. Son oeuvre fut telle (« je me sers d'animaux pour instruire les hommes ») que certains vers se sont finalement transformés en proverbes en passant dans le langage courant. Ne dit-on pas ? « La raison du plus fort est toujours la meilleure » - « On a souvent besoin d'un plus petit que soi » - « Petit poisson deviendra grand » - « La méfiance est mère de la sûreté » - « Un tiens vaut, ce dit-on, mieux que deux tu l'auras » - « Rien ne sert de courir ; il faut partir à point » - « Aide-toi, le Ciel t'aidera » - « Tel est pris qui croyait prendre » - « Il ne faut jamais vendre la peau de l'ours / Qu'on ne l'ait mis par terre » - « Les ouvrages les plus courts sont toujours les meilleurs » - « Selon que vous serez puissant ou misérable, les jugements de cour vous rendront blanc ou noir »... Sans le savoir, tous les jours, vous employez des vers de La Fontaine !

Contributions de Catherine
Votez cet article :  photo - Très bien  photo - Bien  photo - A revoir

>> Voir tous les articles classiques
>> Envoyer cet article à un ami
>> Ajouter cet article dans vos favoris

 


<< juillet 2007 >>
Di Lu Ma Me Je Ve Sa
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30 31        
             

Saint Thibaud

Thibaud vécut au 13ème Siècle. On sait de lui qu'il était un moine très serviable. Il était toujours le premier à aller aider son prochain. On sait que le roi Louis en personne le remercia de ses prières pour sa famille.



 

[ Retour à l'Annuaire ]




Qui sommes nous ? - Contact - Protection des données personnelles

Copyright 2002 / 2017 Aquadesign.be® Tous droits réservés, propriété exclusive de la SPRL Webbies