inscription newsletter Inscription newsletter
envoyer la page à un ami | Ajouter aux favoris | Version imprimable | annuaire  

16 août 1888 : naissance de Lawrence d’Arabie

Resté très populaire chez les Arabes pour avoir défendu leur cause afin de se libérer du colonialisme ottoman et européen, Lawrence d'Arabie l'est tout autant chez les Britanniques qui le considèrent toujours comme l'un des plus grands héros militaires anglais. Né le 16 août 1888 à Tremadoc, dans le pays de Galles, Thomas Edward Lauwrence est issu d'une famille aristocratique irlandaise. Son père, peu enclin aux convenances, s'est séparé de son épouse pour vivre avec la gouvernante de ses filles. T.E. Lawrence est un des fils de cette gouvernante. La famille vit à Dinard puis Lawrence suit des cours à Oxford en se spécialisant dans l'architecture médiévale. On lui propose alors un poste
d'archéologue au Moyen Orient. Le voici à Beyrouth en 1910 puis il entreprend des fouilles au sud de la Turquie à Karkemish avec un détour en Egypte. Durant ce temps, il visite le Moyen-Orient, apprend la culture arabe, différentes langues et dialectes, s'habille à leur image. C'est un atout important lorsqu'éclate la Première Guerre mondiale. C'est ainsi que Lawrence et son compagnon Wooley sont envoyés en janvier 1914 au Sinaï pour y chercher des renseignements mais retourne à Karkemish. D'ailleurs, il ne s'engage pas immédiatement dans l'armée mais attend octobre 1914. Lawrence est alors nommé au Caire, l'Egypte étant un protectorat britannique. Il travaille pour les services de renseignements en étant agent de liaison. Il est ensuite envoyé dans le désert et combat auprès des troupes arabes contre l'Empire ottoman. Il persuade les Arabes de se rassembler et de forcer les Ottomans à protéger Médine, les privant ainsi de nombreuses troupes opérationnelles occupées à assurer l'approvisionnement de la ville et à réparer le chemin de fer. Lawrence pousse les Arabes à prendre le port stratégique d'Aqaba (Jordanie). En septembre 1917, alors qu'il est déguisé en Arabe lors d'une mission de reconnaissance, il est pris par les Turcs qui le violent ou pourraient l'avoir violé. Lawrence s'échappe et joue un rôle important lors de la prise de Damas en octobre 1918. À la fin de la guerre, proche des Arabes, il tente en vain de persuader les Britanniques de leur accorder l'indépendance, mais la Syrie sera ensuite occupée par les Français. Après la guerre, il travaille pour le Ministère des Affaires étrangères et pour Winston Churchill au bureau des colonies jusque fin 1921. L'année suivante, il en a assez et s'engage anonymement dans la Royal Air Force mais, démasqué, doit quitter la RAF. Il réitère l'expérience dans le corps des chars cette fois tout en demandant à être repris à la RAF. C'est chose faite en 1925. Finalement, il est muté en Inde l'année suivante à la frontière afghane mais soupçonné d'espionnage, il est rapatrié. Alors, il rejoint la RAF pour travailler au sein des bateaux de sauvetage pour les pilotes tombés en mer. Son contrat avec l'armée s'achève en 1935. Lawrence se tue en moto le 19 mai 1935 quelques semaines après à l'âge de 47 ans (il était passionné par les motos). Outre son rôle politique et militaire, T.E. Lawrence était aussi un auteur prolifique, sa plus grande oeuvre étant « Les Sept Piliers de la Sagesse ». Le mythe « Lawrence d'Arabie » a été développé grâce aux reportages du journaliste Lowell Thomas et aussi grâce au film connu de tous, avec, dans le premier rôle, un Peter O'Toole plus vrai que nature.

Contributions de Catherine
Votez cet article :  photo - Très bien  photo - Bien  photo - A revoir

>> Voir tous les articles classiques
>> Envoyer cet article à un ami
>> Ajouter cet article dans vos favoris

 


<< août 2007 >>
Di Lu Ma Me Je Ve Sa
      1 2 3 4
5 6 7 8 9 10 11
12 13 14 15 16 17 18
19 20 21 22 23 24 25
26 27 28 29 30 31  
             

Saint Armel

Saint Armel est né en Irlande, adepte des écoles monastiques. Ermite près de Quimper, il fonda un monastère. Il fût très influant à la cour du roi Childebert à Paris pendant six ans où il défendait avec vigueur la justice et se battait contre la peine de mort. Plus tard, Saint Armel fût chassé de la cour et s'installa au sud de Rennes.



 

[ Retour à l'Annuaire ]




Qui sommes nous ? - Contact - Protection des données personnelles

Copyright 2002 / 2020 Aquadesign.be® Tous droits réservés, propriété exclusive de la SPRL Webbies