inscription newsletter Inscription newsletter
envoyer la page à un ami | Ajouter aux favoris | Version imprimable | annuaire  

11 novembre 1729 : naissance de Louis Antoine de Bougainville, un grand explorateur français

Né à Paris le 11 novembre 1729, Louis Antoine de Bougainville est fils de notaire et entreprend des études à l'Université où il se montre particulièrement doué pour les mathématiques et pour le droit. Devenu avocat, il embrasse par la suite la carrière militaire. À l'âge de 25 ans, après avoir été remarqué, il est nommé à Londres en tant que secrétaire d'ambassade. C'est ainsi qu'il devient membre de la Royal Society en 1756 (une institution vouée à la promotion des sciences équivalant à l'Académie des sciences en France). La même année, il part pour le Canada en tant que capitaine des dragons et aide-de-camp de Louis-Joseph de Montcalm, celui-là même qui était chargé de commander les troupes françaises en Nouvelle-France, aujourd'hui Québec. Bougainville prend sa succession à sa mort pour diriger la colonie française. En 1761, il prend part à la bataille du Rhin puis deux ans plus tard, Bougainville est nommé capitaine de frégate en étant chargé d'établir une colonie française aux îles
Malouines, actuellement territoire britannique en Atlantique Sud à 480 kms de l'Argentine. Il appareille de Brest en 1766 pour faire un voyage autour du monde à bord de « la Boudeuse », une frégate accompagnée de « l'Etoile ». Les deux navires arrivent en Amérique du Sud avec à leur bord un naturaliste, un dessinateur et un astronome. C'est au Brésil que le botaniste Philibert Commerson découvre une fleur légendaire qui sera appelée plus tard « Bougainvillée ». Les îles Malouines sont finalement remises aux Espagnols et Bougainville continue ses voyages en franchissant le détroit de Magellan. Il explore ainsi l'archipel des Tuamotu et Tahiti découverte un peu plus tôt par Samuel Wallis. Sur le trajet du retour en France, il fait escale à l'île Maurice (jadis appelée « île de France »). Quelques temps plus tard, Bougainville explore une île méconnue à laquelle on donnera son nom (elle fait partie aujourd'hui des îles Salomon et de la Papouasie-Nouvelle-Guinée). Poursuivant son voyage, Bougainville découvre les îles Samoa, fait escale à Vanuatu puis repart en se ravitaillant aux îles Moluques en Indonésie. Rentré à Saint-Malo, Bougainville écrit une « Description d'un voyage autour du monde » en évoquant le paradis qu'est la Polynésie. En trouvant des îles nouvelles et en apportant de multiples précisions sur celles découvertes, il a ainsi considérablement amélioré la cartographie de l'Océanie tout en apportant de multiples précisions sur la vie des indigènes. Mais Bougainville ne peut rester en place et il participe à la guerre d'Indépendance des Etats-Unis. Ainsi, il participe à combattre à la Martinique puis se fait remarquer lors de la bataille de la baie de Chesapeake en 1781. Pourtant, il fut mis en cause lors de la bataille des Saintes en 1782, ses six vaisseaux ayant fait demi-tour au lieu de s'engager auprès des vaisseaux français qui luttaient contre les Anglais. On le qualifiera même de déserteur lors de son procès à Lorient en 1784 (il sera relaxé). Bougainville restera fidèle à Louis XVI lors de la Révolution puis, nommé vice-amiral en 1791, il quittera la marine devant son incapacité à mener ses troupes et à se faire obéir. L'année suivante, il se consacre exclusivement à l'étude des sciences. Bien qu'arrêté lors de la Terreur, Bougainville sera nommé à l'Institut de France après la chute de Robespierre. Napoléon, quant à lui, reconnaîtra son talent et le nommera Grand Officier de la Légion d'Honneur en 1804 ainsi que Comte d'Empire en 1808. Sa dernière tâche sera de juger les responsables du désastre de la bataille de Trafalgar. Bougainville, passionné d'horticulture, va mourir en paix le 31 août 1811 à Paris après avoir aidé le pépiniériste Aubin Cochet à s'installer pour cultiver des roses, fleurs qui ne commençaient qu'à être à la mode à l'époque.

Contributions de Catherine
Votez cet article :  photo - Très bien  photo - Bien  photo - A revoir

>> Voir tous les articles classiques
>> Envoyer cet article à un ami
>> Ajouter cet article dans vos favoris

 


<< novembre 2007 >>
Di Lu Ma Me Je Ve Sa
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  
             

Saint Martin

Saint Martin de Tours, également appelé « Saint Martin le miséricordieux », naît en Pannonie, qui est désormais la Hongrie. Il est appelé à l’armée dès l’âge de 15 ans et part en Gaule en tant que soldat. Là, il rencontre un pauvre homme qui grelotte de froid ; il lui donne alors la moitié de son manteau. Cette histoire est célèbre, et ce saint ne reculait pas devant l’effort ! Saint Martin reste connu de tout le monde et actuellement 500 villes ou villages portent son nom !



 

[ Retour à l'Annuaire ]




Qui sommes nous ? - Contact - Protection des données personnelles

Copyright 2002 / 2019 Aquadesign.be® Tous droits réservés, propriété exclusive de la SPRL Webbies