inscription newsletter Inscription newsletter
envoyer la page à un ami | Ajouter aux favoris | Version imprimable | annuaire  

23 octobre 1875 : naissance de Gilbert Newton Lewis

Physicien et chimiste américain, Gilbert Newton Lewis vit le jour à Weymouth, une petite ville du Massachussetts. C'est au tout jeune âge de dix sept ans, que ce jeune prodige intègrera le grand Collège Harvard. Après quelques années d'études, Gilbert Newton Lewis décrochera son doctorat afin de se consacrer pleinement à ses recherches. Ce chimiste sera notamment connu grâce à sa fameuse théorie concernant l'étude du mouvement ainsi que celle du partage d'électrons dans la liaison chimique. Rapidement, Gilbert Newton Lewis sera perçu comme l'un des grands génies de son époque. Il sera très convoité et apprécié de ses compères. Ses connaissances approfondies dans le domaine de la
chimie, lui vaudront de faire paraître de nombreuses publications. Ce travailleur acharné effectuera de nombreuses recherches au cours de sa carrière. Il se centrera essentiellement sur des sujets tels que la relation d'équilibre chimique et la thermodynamique ou encore l'interaction de la lumière sur la matière. C'est en 1916, qu'il proposera un écrit sur la théorie de la liaison covalente à savoir la séparation d'un doublet entre deux atomes. A la suite d'une collaboration aux côtés de Merle Randall, il effectuera une publication sur la thermodynamique chimique. Parallèlement à cette publication, Gilbert Newton Lewis développera la théorie de paire électronique dans la théorie des réactions acide/base. En 1929, il obtiendra la Médaille Davy, récompense scientifique attribuée à la Royal Société. Dans les années 1940, Gilbert Newton Lewis réussira à déterminer la façon dont les atomes parviennent à partager les électrons. Entre 1912 et 1946, année de son décès, Gilbert Newton Lewis exercera en tant que professeur à l'Université de Californie, Berkeley. Cet homme de génie est certainement l'un des plus influents parmi les chimistes américains. Gilbert Newton Lewis travaillera également en collaboration avec le physico-chimiste Irving Langmuir. Ensemble, ils étudieront la valence des éléments chimiques grâce à l'utilisation de la structure atomique des substances. A l'heure actuelle, les travaux de ce chimiste ont permis d'apporter de nombreuses solutions à des questionnements jusque là sans réponses. Gilbert Newton Lewis était également l'un des plus grands spécialistes en termes de thermodynamique. Il s'agit d'une science visant à étudier le comportement thermique du corps, l'énergie ainsi que les transformations. Il apportera ses connaissances au chimiste américain Harold Clayton Urey. Gilbert Newton Lewis connaîtra une certaine reconnaissance grâce au modèle Lewis, un modèle d'écriture des formes moléculaires. Il sera également à l'origine de la définition des acides, visant à déterminer le fait qu'un acide possède un déficit d'électrons et qu'une base possède un excès d'électrons. Ce chimiste et physicien américain décèdera dans son laboratoire, le 23 mars 1946 à l'âge de 71 ans. Ces travaux demeurent à l'heure actuelle, très sollicités dans le domaine de la physique-chimie.

Contributions de Chris
Votez cet article :  photo - Très bien  photo - Bien  photo - A revoir

>> Voir tous les articles classiques
>> Envoyer cet article à un ami
>> Ajouter cet article dans vos favoris

 


<< octobre 2007 >>
Di Lu Ma Me Je Ve Sa
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      
             

Saint Jean

Jean est né à Capestrano dans le royaume de Naples, issu d’une noble famille allemande. Après une carrière juridique, il devient gouverneur et capitaine de Pérouse et se marie. La mort de son épouse le traumatise et il change radicalement de vie en entrant chez les franciscains de Pérouse pour lesquels il rédige de nouvelles constitutions. Grand prédicateur, il prêche la dévotion. Il est diplomate pour l’Eglise et tente de convertir des Bavarois, Saxons ou Polonais. Jean de Capistran tente de faire entreprendre une croisade contre les Turcs. Avec l’aide des Hongrois, il stoppe leur progression près de Belgrade en 1456. Il mourra de la peste noire sur les bords du Danube quelques mois après.



 

[ Retour à l'Annuaire ]




Qui sommes nous ? - Contact - Protection des données personnelles

Copyright 2002 / 2019 Aquadesign.be® Tous droits réservés, propriété exclusive de la SPRL Webbies