inscription newsletter Inscription newsletter
envoyer la page à un ami | Ajouter aux favoris | Version imprimable | annuaire  

1er janvier 1863 : naissance de Pierre de Coubertin, le père des Jeux Olympiques modernes

Pierre de Coubertin est connu dans le monde entier pour avoir remis les Jeux Olympiques au goût du jour. C'était aussi un historien et il a également redonné ses lettres de noblesse au scoutisme... Né le 1er janvier 1863 à Paris dans une famille aristocratique, Pierre de Coubertin passe son enfance dans le château familial de Mirville situé dans le département Seine-Maritime dans la région Haute-Normandie. Très nationaliste, il est bercé par les histoires de la défaite sanglante de 1870 contre les Allemands. Il voyage en Angleterre et aux Etats-Unis et est frappé par l'organisation des universités étrangères. Il juge alors que le sport n'a pas la place qu'il mérite dans l'enseignement français et que les jeux éducatifs sont bien plus intéressants que l'entraînement intensif. Très sportif lui-même (boxe,
équitation, aviron, escrime), Pierre de Coubertin a alors l'idée de créer une grande compétition internationale qui pourrait opposer les athlètes du monde civilisé. Les découvertes archéologiques d'Olympie très à la mode vont l'encourager dans cette voie et Pierre de Coubertin annonce son rêve à la Sorbonne en 1892 alors qu'il est arbitre dans la toute première finale du championnat de France de rugby. Il crée ainsi le Comité International Olympique le 23 juin 1894 à Paris alors que se tient le premier congrès olympique. Quatre ans plus tard, son rêve devient réalité avec les premiers Jeux Olympiques qui ont lieu évidemment... à Athènes ! Dès cette date, l'on a décidé que les Jeux se tiendraient tous les quatre ans. Mais, avec cette victoire, Pierre de Coubertin ne s'en tient pas là. Il participe ainsi à de multiples associations dont le but est de promouvoir le sport et écrit également des ouvrages pédagogiques. Alors que les Jeux Olympiques deviennent de plus en plus courus, Coubertin s'oppose à la participation des femmes aux Jeux y voyant là une sorte d'affront à l'antique compétition grecque. Il n'aura pas gain de cause dans cette épreuve puisque, face aux mouvements féministes de l'époque, le Comité International Olympique acceptera la participation des femmes aux Jeux Olympiques d'Amsterdam en 1928. Entre-temps, Pierre de Coubertin, quelque peu misogyne, démissionna de son poste de président en 1925. De même, on lui prête quelques propos racistes sur la supériorité de la race blanche par rapport à la participation aux Jeux Olympiques des Noirs ou des Chinois. En 1911, il fondera les « Eclaireurs Français » (qui vont se fondre avec « Les Eclaireurs de France » de Nicolas Benoît pour faire en 1964 « les Eclaireuses Eclaireurs de France »). Mais ruiné, avec deux enfants à charge handicapés, il finira par s'impliquer quand même dans les Jeux Olympiques de 1936. Victime d'une crise cardiaque, Pierre de Coubertin s'éteint le 2 septembre 1937 à Genève en Suisse. S'il est enterré à Lausanne, son coeur, lui, est inhumé près du sanctuaire d'Olympie. Aujourd'hui, la médaille Pierre de Coubertin récompense les athlètes ayant montré un véritable esprit sportif tout au long des épreuves des Jeux Olympiques. Elle est parfois plus appréciée qu'une médaille d'or... On prête souvent cette phrase à Pierre de Coubertin : « l'important, c'est de participer ». Or, c'est une erreur car l'amateurisme n'était pas dans ses ambitions puisque la devise des Jeux Olympiques est « plus vite, plus haut, plus fort ». Il aura par contre dit : « l'important dans la vie, ce n'est point le triomphe, mais le combat, l'essentiel, ce n'est pas d'avoir vaincu mais de s'être bien battu. ».

Contributions de Catherine
Votez cet article :  photo - Très bien  photo - Bien  photo - A revoir

>> Voir tous les articles classiques
>> Envoyer cet article à un ami
>> Ajouter cet article dans vos favoris

 


<< janvier 2008 >>
Di Lu Ma Me Je Ve Sa
    1 2 3 4 5
6 7 8 9 10 11 12
13 14 15 16 17 18 19
20 21 22 23 24 25 26
27 28 29 30 31    
             

Sainte Marie (Jour de l'an)

La Vierge Marie fut nommée « Sainte Marie mère de Dieu » en donnant la vie à Jésus Christ par l’opération du Saint Esprit.


> voir les astuces du jour
 

[ Retour à l'Annuaire ]




Qui sommes nous ? - Contact - Protection des données personnelles

Copyright 2002 / 2020 Aquadesign.be® Tous droits réservés, propriété exclusive de la SPRL Webbies