inscription newsletter Inscription newsletter
envoyer la page à un ami | Ajouter aux favoris | Version imprimable | annuaire  

24 février 1956, publication d’un rapport secret sur les crimes de Staline

Le 24 février 1956, le XXe congrès du Parti Communiste d'URSS venait de s'achever sans surprise quand, après le départ des délégués étrangers et des journalistes, les délégués sont priés de se rasseoir à la demande du Premier secrétaire du parti, Nikita Khrouchtchev. Pendant près de quatre heures, il leur lit un rapport secret sur les activités de Staline. Avant et après la lecture, il demande à ce que rien ne soit divulgué à l'extérieur. Attentifs, les délégués restent sans voix quand Khrouchtchev accuse son prédécesseur de crimes horribles notamment concernant des dirigeants communistes vingt ans plus tôt. Il pointe aussi ses accusations sur le culte de la personnalité entretenu par Staline et ses erreurs lors de la seconde guerre mondiale. Cette sorte de bilan s'accompagne d'une analyse « positive » sur l'industrialisation de l'URSS mais le nouveau secrétaire général met l'accent sur les déportations et les
massacres de plusieurs millions de personnes surtout dans les années 1931-1936... Malgré l'engagement des délégués à se taire, des fuites auront quand même lieu et le New York Times va publier des extraits de ce rapport le 16 mars. Ce texte aurait été remis par un communiste polonais juif à la CIA qui l'aurait transmis au grand journal. Finalement, le rapport secret est publié en totalité (Staline est déjà mort depuis trois ans). En 1953, en remplacement de Staline fut nommé un triumvirat avec Malenkov, Beria et Molotov à la tête de l'URSS. Beria, chef de la police s'accapare le pouvoir et est évincé puis exécuté par les deux autres dirigeants. Un inconnu, Nikita Serguejevitch Khrouchtchev qui avait quelques fonctions au Parti Communiste, collabore avec eux et devient ainsi Premier Secrétaire du Parti. Il élimine ses rivaux et épargne en 1955 le président du Conseil des ministres Malenkov qui avait publiquement reconnu des erreurs économiques (accroissement des biens de consommation)... Auparavant, on l'aurait exécuté immédiatement. Ce sont les premiers signes de la déstalinisation et d'une nouvelle politique. Khrouchtchev libère des millions de condamnés le 10 mars 1955 en leur octroyant un passeport et un nouveau statut de citoyen. Une amnistie est également accordée pour tous les Soviétiques suspectés ou reconnus coupables de collaboration avec les Allemands durant la guerre. Parallèlement, un accord militaire est signé avec les pays d'Europe centrale pour contrebalancer les forces de l'OTAN et Khrouchtchev signe un traité de paix avec l'Autriche, le pays natal d'Hitler. Il assouplit également ses relations avec l'ex-Yougoslavie de Tito reconnaissant les torts de l'URSS. La divulgation de ce fameux rapport a également des répercussions à l'étranger : on se pose des questions sur la légitimité du régime soviétique... Le parti communiste italien rompt les ponts avec l'URSS, la Pologne et la Hongrie tentent de prendre leur indépendance mais sont sévèrement réprimées. La Chine de Mao Tsé-toung prend également ses distances et les deux grands pays sont presque au bord de la guerre. Khrouchtchev est nommé Premier ministre en 1958 et deux ans plus tard, il enlève le corps de Staline de la Place Rouge où repose Lénine et le fait transférer au pied du Kremlin comme n'importe quel autre chef d'état soviétique.

Contributions de Catherine
Votez cet article :  photo - Très bien  photo - Bien  photo - A revoir

>> Voir tous les articles classiques
>> Envoyer cet article à un ami
>> Ajouter cet article dans vos favoris

 


<< février 2007 >>
Di Lu Ma Me Je Ve Sa
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28      
             

Saint Jean-Baptiste

L'ange Gabriel a annoncé à Marie que sa parente, Elisabeth était enceinte de 6 mois. Son mari, Zacharie, après un doute sur la fécondité de sa femme avait perdu l'usage de la parole jusqu'a ce que l'heureuse événement, Jean-Baptiste, arrive. Jean-Baptiste est également la fête nationale du Québec.



 

[ Retour à l'Annuaire ]




Qui sommes nous ? - Contact - Protection des données personnelles

Copyright 2002 / 2019 Aquadesign.be® Tous droits réservés, propriété exclusive de la SPRL Webbies