inscription newsletter Inscription newsletter
envoyer la page à un ami | Ajouter aux favoris | Version imprimable | annuaire  

17 octobre 1777 : les insurgés américains des treize colonies battent les Anglais à Saratoga

La bataille de Saratoga fut le début de la guerre d'Indépendance des Etats-Unis d'Amérique contre l'Angleterre. De nombreux historiens pensent que cette victoire des colons américains a été décisive dans l'histoire des Etats-Unis. Quoi qu'il en soit, cette première victoire fut un prélude au long combat vers la liberté, combat qui fut soutenu par les Français. Saratoga se trouve dans l'état de New York, dans la magnifique vallée de l'Hudson, près d'Albany, capitale de l'état et l'on peut encore aujourd'hui visiter le champ de bataille historique où se déroula cet affrontement décisif pour l'avenir des Etats-Unis, il y a 230 ans. L'Angleterre, à l'époque, possédait treize colonies qui allaient de la Nouvelle-Ecosse à la Floride, entre l'océan Atlantique et les Appalaches. Un peu auparavant avait été signée la déclaration d'indépendance des Etats-Unis d'Amérique en 1776, les états colons se séparant de la Grande-Bretagne. On trouve dans ces treize états : la Nouvelle-Angleterre qui regroupait le New Hampshire, le
Massachusetts, le Maine, Rhode Island, le Connecticut. Les colonies du centre étaient représentées par l'état de New York, le Vermont, le New Jersey et la Pennsylvanie. Plus au sud, l'on comptait le Delaware (alors sous domination hollandaise), la Virginie, la Virginie-Occidentale, le Kentucky, le Maryland, la Caroline du Nord, la Caroline du Sud et enfin le Tennessee et la Géorgie. Dans ces colonies, des « Insurgents » faisaient parler d'eux et bien que minoritaires, ils avaient proclamé l'indépendance de leurs colonies le 4 juillet 1776. En effet, les conditions de vie des colons étaient désastreuses car ils devaient non seulement obédience à leur souverain anglais, le roi George III, mais étaient en outre obligés de verser des taxes de toutes sortes. De plus, ils étaient obligés d'obéir aux soldats anglais loyalistes. Au début, ce ne fut guère plus que de simples accrochages et escarmouches entre l'armée anglaise et les colons révoltés. Arriva alors un certain George Washington qui prit la tête des insurgés. Ce général au talent de stratège reconnu fut bien vite soutenu par le marquis de Lafayette. Ainsi, durant l'été 1777, le général anglais Howe entra à Philadelphie et tenta de se rassembler avec le général Burgoyne qui arrivait du Canada avec 5 000 soldats. Cependant celui-ci était coupé de ses bases arrières et il avançait en terrain difficile. Devant ses hommes qui mourraient de faim, il s'inclina en donnant sa reddition. Le général Gates était bien obligé de reconnaître sa défaite. Cette victoire de Saratoga eut un effet incommensurable sur les troupes des Insurgés. La victoire les confortait dans la marche en avant pour l'indépendance de leur nouvelle nation et peu à peu, ceux qui n'avaient pas souscrit à la déclaration d'indépendance le firent par milliers. Les relations avec la France s'en trouveront changées puisque Benjamin Franklin signera un traité de commerce avec le ministre Necker en 1778. La France sera le premier pays à reconnaître les Etats-Unis d'Amérique et à accepter des relations commerciales avec cette nouvelle entité politique. L'Espagne et la Hollande suivront, ayant pour but de lutter contre l'hégémonie britannique sur les mers. L'armée anglaise sera vraiment anéantie lors de la bataille de Chesapeake quatre ans plus tard grâce à la France. Ainsi l'on peut dire que si les Américains trouvent leurs sources chez les Anglais, leur indépendance, ils la doivent aux Français...

Contributions de Catherine
Votez cet article :  photo - Très bien  photo - Bien  photo - A revoir

>> Voir tous les articles classiques
>> Envoyer cet article à un ami
>> Ajouter cet article dans vos favoris

 


<< octobre 2007 >>
Di Lu Ma Me Je Ve Sa
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      
             

Saint Baudouin

Archidiacre de Laon, assassiné lors d'un complot politique en 879 par les serviteurs d’Ebroin qui était maire du palais de Neustrie. Ebroin considérait Baudouin comme un partisan du royaume d’Austrasie, son plus proche ennemi.



 

[ Retour à l'Annuaire ]




Qui sommes nous ? - Contact - Protection des données personnelles

Copyright 2002 / 2019 Aquadesign.be® Tous droits réservés, propriété exclusive de la SPRL Webbies