inscription newsletter Inscription newsletter
envoyer la page à un ami | Ajouter aux favoris | Version imprimable | annuaire  

21 avril 1944 : les femmes peuvent enfin voter en France !

Cet anniversaire ne pouvait pas mieux tomber alors que nous sommes en pleine période électorale ! Dieu que ce combat a été rude ! Dans le monde, les premières femmes à avoir le droit de vote sont les habitantes du Wyoming en 1869. Les Néo-Zélandaises suivront en 1893, les Australiennes en 1902, les Finlandaises en 1906, les Norvégiennes en 1913, les Anglaises en 1918... Les mouvements des « suffragettes » gagnent le monde entier. Même le Pape Benoît XV approuve le droit de vote des femmes le 15 juillet 1919. Aux Etats-Unis, ce droit est intégré dans la Constitution le 26 août 1920. Même les femmes Turques obtiennent ce droit élémentaire en 1934, soit bien avant
les Françaises ! En France, il faut attendre l'ordonnance du 21 avril 1944 prise par le Général de Gaulle. Cette ordonnance stipule que « les femmes sont électrices et éligibles dans les mêmes conditions que les hommes ». Il était temps pour la « Patrie des droits de l'homme » d'accorder ce droit élémentaire, les Françaises étant parmi les dernières femmes du monde occidental à l'acquérir... Et pourtant, ce qui paraît naturel aujourd'hui, a fait l'objet de bien des débats. Après la Première Guerre Mondiale, la Chambre des députés, suivant le mouvement mondial d'émancipation des femmes, vote à plusieurs reprises en faveur du vote féminin. À six reprises, le Sénat très conservateur, met son veto. Il faut dire que cette assemblée est composée de « vieux grigous » emplis de préjugés qui craignent que les femmes ne renforcent le camp clérical en obéissant à leurs curés ! Pourtant, bien qu'elles n'aient pas le droit de vote ni la possibilité de se faire élire, certaines accèdent à des fonctions supérieures dans le gouvernement de Léon Blum en 1936. Il faudra attendre le 21 avril 1944, alors que la France est bientôt libérée pour que cette ordonnance soit prise par le gouvernement provisoire. Ainsi, pour la première fois, les femmes françaises peuvent se rendre aux urnes le 29 avril 1945 pour des élections municipales. Si elles sont désormais éligibles, la féminisation du Parlement se fait attendre. Les femmes ne représenteront que 5 % des députés jusqu'en 1997. Aujourd'hui, les femmes représentent 14,55 % dans les assemblées parlementaires en 2007 en France, se plaçant dans le peloton de queue parmi les références mondiales. Si une loi a été votée sur la parité, elle n'est absolument pas respectée dans les faits, les partis ne présentant pas suffisamment de femmes aux élections devant payer des amendes. De même, le cumul des mandats est bien une réalité en France permettant à un petit nombre de personnes, masculines pour la plupart, d'accaparer les fonctions politiques. De plus, la majorité des élus sont des fonctionnaires en vacation. Quoi qu'il en soit, nos grand-mères se sont trop battues pour avoir le droit de vote pour que les femmes d'aujourd'hui s'abstiennent d'aller exercer ce droit chèrement obtenu... Aux urnes, citoyennes !

Contributions de Catherine
Votez cet article :  photo - Très bien  photo - Bien  photo - A revoir

>> Voir tous les articles classiques
>> Envoyer cet article à un ami
>> Ajouter cet article dans vos favoris

 


<< avril 2007 >>
Di Lu Ma Me Je Ve Sa
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          
             

Saint Anselme

Durant son enfance, Anselme aspire à devenir moine. Une fois adolescent, il choisit plutôt de découvrir les plaisirs de la vie et de voyager. Néanmoins, en visite dans une abbaye, il trouve sa voie et décide de devenir moine. Sa douceur naturelle lui permet de vite gagner des titres au sein du monastère. Par la suite, il devient évêque de Cantorbéry en Angleterre où il subit beaucoup de pression pour garder l'indépendance entre l'Eglise et la couronne d'Angleterre.



 

[ Retour à l'Annuaire ]




Qui sommes nous ? - Contact - Protection des données personnelles

Copyright 2002 / 2017 Aquadesign.be® Tous droits réservés, propriété exclusive de la SPRL Webbies