Annuaire gratuit > Artisans > Antiquaire
[ Proposer un site dans l'annuaire ]   


Antiquaire : comment devenir antiquaire ?

Lors des évènements exceptionnels tels que la Braderie de Lille, il est souvent fréquent que l’on rencontre des commerçants ou même des particuliers, reconnus pour la vente leurs objets d’art anciens, exposés et vendus à tous ceux qui sont intéressés. Toutefois, il n’est pas dit que toutes ces personnes proposant leurs plus anciens objets sont des antiquaires, puisque nombreux sont ceux qui vident leur grenier pour quelques euros : ce sont plutôt là, des brocanteurs. Partant de là, les questions qui se posent sont de savoir, qu’est-ce qu’un antiquaire et, comment devenir antiquaire ? Le métier d’antiquaire se définit comme étant « tout commerçant négociant en meubles et objets anciens » : c’est dire que ce dernier, a pour rôle de rechercher des objets de décoration rares, objets anciens mais surtout des objets de qualité (meubles, bibelots, tableaux, tapis…) qui feront plus tard, l’objet d’une vente. Pour ce faire, durant la majeure partie de son temps, l’antiquaire fait des recherches de meubles
anciens et d’objets d’arts rares en salles des ventes auprès d’autres antiquaires et des fois même, chez des particuliers surtout lors des occasions de succession où, des meubles anciens sont légués et revendus. Là, l’antiquaire ne peut que saisir l’opportunité et, ensuite revendre els objets d’art anciens en sa possession. Mieux encore, dans le souci d’assurer régulièrement ses sources d’approvisionnement, l’antiquaire est appelé à s’adapter au marché de l’art (qui s’internationalise) ainsi qu’à certains moments, à affronter la raréfaction du marché des collectionneurs, en effectuant régulièrement des déplacements à l’étranger pour se procurer les plus beaux objets d’antiquité. En effet, pour la ventre de meubles ou d’objets de décoration, l’antiquaire se sachant expert en la matière, doit garantir l’authenticité de sa marchandise auprès de sa clientèle et être à même de donner des précisions en ce qui concerne l’histoire, la provenance et les particularités de ses objets rares, en vue d’éviter toute contrefaçon : c’est ce qui le diffère des brocanteurs. Mais, comment peut-il le savoir ? Cette question renvoie à une autre : comment devenir antiquaire ? Habituellement, le métier d’antiquaire se pratique de père en fils, mais il peut arriver que l’on exerce le métier d’antiquaire en ayant débuté comme « assistant ». Si l’antiquaire se forme très souvent sur le tas, il ne faut pas omettre qu’il existe une formation pour devenir antiquaire : c’est une formation en Historie de l’art dispensée dans des Ecoles spécialisées telles que l’Institut Supérieur des Carrières Artistiques (ICART), l’Institut d'Etudes Supérieures des Arts (IESA), l’Ecole des Métiers de la culture (EAC), l’École du Louvre, les écoles privées d’expertise d’art et l’École des antiquaires, ou encore les UFR d’Histoire de l’art où il justifiera d’un DEUG en Lettres et arts avec une mention Histoire des arts et archéologie, Sciences humaines et sociales, ou une mention Histoire de l’art et d’archéologie ; d’une Licence et d’une Maîtrise en Histoire de l’art et d’archéologie. Pour s’installer, l’antiquaire doit effectuer des formalités administratives relatives à l’ouverture d’un commerce (boutique d’antiquaire) en vue d’obtenir une carte d’identité professionnelle délivrée par la Préfecture de police. Lors de l’exercice de son métier, l’antiquaire doit tenir à jour un carnet de brocanteur ainsi qu’un registre de police décrivant les objets acquis ou détenus destinés à la vente. Enfin, l’antiquaire doit être en possession d’une carte de commerçant non sédentaire valable 2 ans. Notons que les revenus de l’antiquaire sont variables puisque dépendant des ventes d’objets effectuées. Aussi, l’antiquaire paye ses charges (charges sociales, loyer du magasin, déplacements ...) et fixe lui-même les tarifs de ses objets à vendre en fonction du prix d’achat et (éventuellement) des frais de rénovation. Si vous recherchez des objets d’art, sachez qu’il existe aussi des antiquaires qui font des ventes en ligne d'antiquités et d'objets d'art sur Internet.
antiquaire

 antiquités

 mobilier d'antiquaire




Quelques mots surAntiquaire :
C'est un chineur qui va de plus en plus loin pour trouver du mobilier ancien et des objets d'art de grande qualité.





 
 1 - ANTIQUITES, MEUBLES ANCIENS : Antiquaire à Aix en Provence.  
Antiquités Aix en Provence, antiquaire pres de Marseille. Tous nos meubles anciens et antiquites avec prix, photos et descritpions. Thematique du site : antiquites antiquaire aix en provence antiquites aix marseille objets d'art meubles anciens
www.antiquites.levieuxmoulin.fr  228 hits, 28/09/2004,  
 2 - antiquaire :antiquite à Bordeaux decoration achat vente, cabinet d'expertise meubles anciens et objets d'art 
Cabinet dexpertise. Achat, vente dantiquités et dobjets dart du XVIII ème au XX ème. Commodes, bureaux, secrétaires, bibliothèques, pendules et objets de décoration&Reconnaître les styles. Thematique du site : antiquites antiquite brocante antiquaire expert expertise bordeaux antiquites estampilles estampille 17
www.bordeauxantiquites.com  173 hits, 28/09/2004,  
 3 - antiquaire73 - Redirect by ulimit.com 
Le marché de l'art est un secteur dur et fermé Thematique du site : art achat art site art comparaison art devis art négocier art moins cher art trouver art acheter art
www.antiquaire73.fr.st  88 hits, 28/09/2004,  


 1 / 1


[ Retour à la catégorie mère ]


Voir aussi :

Vitrier de bâtiment - Vitrailliste - - Boucher - Confiseur




Soumettre un site



Annuaire métiers | Annuaire